mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Gambier : les nouveaux élus communaux en formation

Publié le

Aux Gambier, les nouveaux élus ont appris les spécificités de leurs nouvelles fonctions. Ils sont une vingtaine à avoir suivi une semaine de formation dispensée par le Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPCPF). Une demande qui émane des tavana eux-mêmes.

Publié le 28/10/2020 à 16:10 - Mise à jour le 28/10/2020 à 16:37
Lecture < 1 min.

Aux Gambier, les nouveaux élus ont appris les spécificités de leurs nouvelles fonctions. Ils sont une vingtaine à avoir suivi une semaine de formation dispensée par le Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPCPF). Une demande qui émane des tavana eux-mêmes.

Ils ont été élus à Hao, Reao ou à Rikitea : les nouveaux Tavana des Tuamotu-Gambier doivent prêter attention à tout ce qui leur est transmis. Au programme de leur formation dispensée par les agents du SPCPF : la gestion d’un budget ou encore les compétences de l’État, du Pays et des Communes, mais pas seulement. « Ils démarrent leur mandat donc ils ont besoin d’avoir plus de connaissances en tant qu’élu, de quelle manière ils doivent réagir, travailler, en fonction des besoins de la population, et par rapport aux relations qu’ils peuvent avoir avec leurs agents » explique Namoeata Bernadino, vice-présidente du SPCPF.

Et pour pouvoir tout assimiler, la formation est organisée sous forme d’ateliers avec des activités ludiques. Objectif : se prémunir d’outils essentiels à l’exercice de leurs nouvelles fonctions. « Cela leur permettra de définir leur rôle d’élu, leurs pouvoirs, leurs devoirs, et surtout les limites de leurs actions » indique Teva Teapiki, adjoint au maire des Gambier. « Nous avons appris des choses sur le budget, nous avons compris le système entre les partenariats » ajoute Mirabelle Tangi Holman, 3ème adjointe au maire de Hao.

Mais l’apprentissage se fait également sur le terrain. Les nouveaux tavana ont visité certaines réalisations de la commune de Rikitea comme un champ de produits maraichers et la scierie qui fait la fierté de l’île. L’idée étant de pousser les élus à s’investir dans le développement durable et le bien-être de sa population.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.