mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Arrestation houleuse du Dr Théron : les réactions des politiques

Publié le

L'interpellation musclée ce lundi matin à Paea du docteur Théron, a ému une partie de la population. Le médecin est poursuivi pour “violence avec arme par destination” sur clerc d’huissier. Le docteur s’était vu signifier une convocation de la chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins. La rencontre jeudi dernier s’était soldée par un lancé de projectile sur la personne de l’huissier. Ce qui, pour beaucoup, ne justifie pas la manière dont il a été appréhendé lundi. Les réactions :

Publié le 21/09/2021 à 10:54 - Mise à jour le 22/09/2021 à 13:31
Lecture 4 minutes

L'interpellation musclée ce lundi matin à Paea du docteur Théron, a ému une partie de la population. Le médecin est poursuivi pour “violence avec arme par destination” sur clerc d’huissier. Le docteur s’était vu signifier une convocation de la chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins. La rencontre jeudi dernier s’était soldée par un lancé de projectile sur la personne de l’huissier. Ce qui, pour beaucoup, ne justifie pas la manière dont il a été appréhendé lundi. Les réactions :

Anthony Géros, maire de Paea

“Ça s’est passé à mon insu. J’étais à l’assemblée (…) et on m’appelle pour une urgence à Paea : il y a les gendarmes, les docteurs de l’Arass (Agence de régulation de l’action sanitaire et sociale, NDLR) donc j’ai demandé à ma secrétaire générale si j’avais eu une lettre m’informant de quoi que ce soit et elle me dit non. Et donc j’ai foncé et au fur et à mesure que j’approchais on m’informait que les gendarmes étaient venus pour interpeller taote Theron. Je ne vais pas rentrer dans les raisons pour lesquelles l’interpellation a eu lieu.”

“Mais par contre là où je suis quand même consterné et vraiment affolé par ce que j’ai vu, c’est la manière dont il a été traité. J’ai eu l’impression qu’on assistait à l’interpellation de quelqu’un qui avait tué quelqu’un ou un bandit de grands chemins, trainé par terre, mais vraiment comme un malpropre alors que c’est quelqu’un qui a consacré sa vie à sauver des vies (…) Si on peut effectivement dire que sur le plan judiciaire il y a des raisons d’interpeller quelqu’un juste pour une garde à vue, moi je trouve quand même inappropriée la manière dont les choses se sont faites. Et c’est la raison pour laquelle toute la population s’est mobilisée autour. Et heureusement que je suis arrivée à temps parce qu’on était à la limite de l’émeute. Et c’est pour ça que je rappelle encore aux autorités de l’ordre public de faire très attention dans leur manière de se comporter. On est en Polynésie. Le Polynésien a du sang chaud. Il ne lui faut pas grand-chose pour éclater. Et donc après, nous derrière on est obligés de venir calmer les choses et c’est ce que je trouve inadmissible par rapport à un petit délit de rien du tout. Peut-être qu’il n’a pas répondu à un exploit d’huissier. Peut-être qu’il a bousculé quelqu’un. Mais de là à être traité de la sorte, c’est inacceptable. (…) J’ai apporté une réponse à une situation de crise. Maintenant que la crise baisse, nous avons eu une grande discussion avec taote Theron la semaine dernière pour baisser en régime d’utilisation le centre. Et on a convenu de fermer le centre à partir de mercredi.

Oscar Temaru (communiqué du Tavini Huira’atira)

“Le Tavini Huira’atira, au nom du peuple polynésien, exprime son soutien indéfectible au docteur Jean paul Théron, appréhendé ce matin (lundi, NDLR) à Paea par les forces de l’ordre, dans des conditions indignes et avec une rare violence, de surcroît injustifiée, alors que ce dernier était au chevet des nombreux malades dont il a la charge au centre médicalisé Manu iti, érigé par la commune de Paea”

Dans son communiqué, le Tavini rappelle que le but du centre Manu iti est de “soulager la surcharge du CH du Taaone en accueillant, sur une base de volontariat, des patients atteints du Covid nécessitant une assistance respiratoire qui ne peut leur être fournie à leurs domiciles.”

Oscar Temaru estime que “depuis le début de la pandémie, le docteur Theron a sauvé la vie de nombreux polynésiens en leur fournissant gratuitement des concentrateurs d’oxygène et en leur prescrivant des protocoles adaptés à leurs situations de détresse.
Avec l’aide de la mairie de Paea, il a su pallier certaines carences et insuffisances d’un système de santé bicéphale, piloté à la fois par l’Etat et le Pays, qui a montré son incapacité à assumer pleinement ses compétences et à prendre les décisions qui s’imposaient, notamment au début de la pandémie.
Il faut répéter haut et fort que le docteur Théron a permis à certains patients de ne pas succomber.
N’ayons pas peur des mots. L’euthanasie n’est pas un mot tabu.
En leur proposant un centre médical dédié et un protocole alternatif, le docteur Theron a évité une issue fatale à de nombreux polynésiens.”

Le leader du parti indépendantiste explique que le docteur Théron a sauvé plusieurs de ses proches dont son propre frère Maheaa Temaru. Il indique avoir demandé au haut-commissaire “de cesser immédiatement toutes les entraves aux activités du docteur Theron, qui doit immédiatement reprendre ses fonctions auprès de plusieurs centaines de patients dont il a la charge.”

Communiqué de Heiura les Verts

“Dans cette chronique d’une gestion de crise ratée de la pandémie de la Covid-19, le dernier épisode est une atteinte au Droit Humain. Après plusieurs semaines d’interventions gouvernementales plus que douteuses, du mariage en rocks endiablés à Papeari, d’insultes à peine déguisées aux journalistes, à cette cérémonie funeste en grande pompe à la présidence, au refus public de se faire vacciner du président de l’APF pour ne citer que ces quelques faits désolants, les Polynésiens découvrent avec stupeur qu’huissier puis forces de l’ordre ont été dépêchés sur plainte d’un gouvernement aux abois, condamner les médecins dont le Dr. Théron en pleine crise sanitaire. M. Fritch avait annoncé la couleur lors de sa dernière conférence de presse. Cette opération n’a qu’un objectif, personne n’est dupe : détourner l’attention des Polynésiens du bilan catastrophique de cette crise sanitaire ! 

Depuis le début de cette crise, le Dr. Théron a fait le choix de soigner. Depuis un an et demi le médecin a accompagné ses patients, plus de 500, atteints de la Covid. On lui reproche un protocole médicamenteux hasardeux pour traiter une maladie nouvelle et mutante !

Lire aussi – Arrestation du Dr. Théron : le procureur apporte plus de précisions

Heiura les Verts dénonce l’intervention d’une violence inouïe à l’égard d’un homme de 63 ans, traité comme un terroriste. Traqué jusque dans son intimité puis maîtrisé à terre par plus de quatre hommes armés jusqu’au malaise d’épuisement. Théron a grandi au Fenua puis, médecin, a servi les Polynésiens depuis 40 ans. Qui ne connaît pas ses engagements médicaux, sociaux, environnementaux, politiques et antinucléaires ?

La gravité de la situation n’est pas Théron. La gravité a pour origine l’absence de politique publique de santé. Le surpoids, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires… ont pour origine la malbouffe, au sédentarisme, à la consommation de boissons sucrées… On nous ressasse à longueur d’interventions médiatiques que 90% des décès du Delta ne sont pas vaccinés. C’est un fait. Mais minimiser et feindre d’ignorer que les pathologies liées au mode de consommation et à la qualité de vie sont les traits communs majoritaires de tous ces drames humains. Opposer les vaccinés et ceux qui s’y opposent opère d’une tactique bien rodée. Diviser pour permettre de cacher la vérité. La situation révèle un échec complet des politiques de la majorité.

Pour une information plus complète, l’usine locale qui produit les emballages en plastique pour les boissons sucrées notamment, fonctionne en 3 x 8. En d’autres termes, 24h sur 24h pendant 5 jours ouvrables ! La société productrice de ces boissons est présente partout dans les meetings sportifs par exemple. Fritch et son ministre de la Santé en particulier le savent très bien. La Polynésie paie cash l’absence de courage politique du gouvernement.

Le Dr. Théron est un camarade de lutte. Heiura les Verts le soutient.”

Rédigé par

infos coronavirus