lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Yannick Mai libéré pour procédures pénales jugées irrégulières

Publié le

Accusé d’avoir importé entre 6 et 8 kg d’ice en Polynésie, Yannick Mai avait été jugé en juin dernier. Il avait écopé de 9 ans de prison. Selon son avocat, les procédures pénales auraient été menées de manière irrégulière. Une argumentation qui a été suivie par la cour d’appel qui renvoi le dossier à l’instruction. Sauf appel du parquet général, Yannick Mai devrait être remis en liberté à partir d'aujourd'hui.

Publié le 30/03/2021 à 11:47 - Mise à jour le 30/03/2021 à 11:47
Lecture < 1 min.

Accusé d’avoir importé entre 6 et 8 kg d’ice en Polynésie, Yannick Mai avait été jugé en juin dernier. Il avait écopé de 9 ans de prison. Selon son avocat, les procédures pénales auraient été menées de manière irrégulière. Une argumentation qui a été suivie par la cour d’appel qui renvoi le dossier à l’instruction. Sauf appel du parquet général, Yannick Mai devrait être remis en liberté à partir d'aujourd'hui.

La cour d’appel de Papeete a annulé ce mardi matin la condamnation de Yannick Mai. Il avait été condamné en juin 2020 pour trafic d’Ice entre Tahiti et les Etats-Unis, où il a déjà été condamné et incarcéré pendant 3 ans.

À sa libération, il avait été de nouveau jugé et condamné à 10 ans de prison dans le cadre de l’affaire Marlier. En effet, accusé d’avoir importé entre 6 et 8 kg d’ice en Polynésie, Yannick Mai avait été présenté comme la tête d’un réseau de trafiquants, devant son associé Moerani Marlier, surnommé « El Chapo », l’ancien guide de voyage.

Lire aussi : Trafic d’ice : Yannick Mai refuse de porter le « chapo »

Rejugé en juin dernier, Yannick Mai avait écopé de 9 ans de prison. Selon son avocat, Vincent Dubois, les procédures auraient été menées de manière irrégulière. Une argumentation qui a été suivie par la cour d’appel qui renvoi le dossier à l’instruction.

Vincent Dubois dit être satisfait. « Ça a beaucoup de conséquences. La conséquence, c’est que l’ensemble de la procédure, en ce qui concerne M. Yannick Mai, est nulle. Que tous les actes de poursuites en ce qui le concerne sont nuls et que le dossier est renvoyé au magistrat instructeur. Ce n’est pas terminé pour M. Mai, il va être de nouveau entendu par le juge d’instruction, de nouveau poursuivi. Mais au moins, on pourra le faire dans les règles et de manière contradictoire. La conséquence immédiate, c’est que du coup Mr. Yannick Mai est remis en liberté normalement à compter d’aujourd’hui, sauf éventuellement si il y a un appel du parquet général. »

infos coronavirus