mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Le shark feeding à la barre du tribunal

Publié le

6 mois de prison avec sursis et 1 an d’interdiction d’exercer les fonctions d’encadrement de plongée, c’est la peine prononcée à l’encontre d’un moniteur de plongée qui pratiquait le shark feeding. Un de ses clients avait été mordu par un requin durant une séance de shark feeding.

Publié le 27/10/2020 à 18:10 - Mise à jour le 27/10/2020 à 18:10
Lecture < 1 min.

6 mois de prison avec sursis et 1 an d’interdiction d’exercer les fonctions d’encadrement de plongée, c’est la peine prononcée à l’encontre d’un moniteur de plongée qui pratiquait le shark feeding. Un de ses clients avait été mordu par un requin durant une séance de shark feeding.

Sans emploi, sans domicile fixe et abandonné par sa campagne, le moniteur de plongé poursuivi après un accident durant une séance de shark feeding est, selon les termes de son avocat « plus bas que terre ». Le 17 mai dernier, une de ses clientes s’était fait mordre la jambe par un squale. Elle a eu 17 points de suture. Pour maître Smaïn Bennouar, ce dossier est « d’une profonde hypocrisie », son client serait le bouc émissaire du gouvernement polynésien : « Quelque part, le territoire a voulu trouver un responsable à tout ça, pour essayer de déplacer le projecteur, parce que la responsabilité finalement, c’est celle de l’autorité publique. Et aujourd’hui, on est sur une loi de Pays de 2017 qui n’a aucun arrêté d’application, mais surtout on a cette loi de Pays qui interdit le shark feeding et on vous dit pudiquement avec un mot très bien choisi qu’il s’agit d’une phase pédagogique alors qu’il s’agit d’une phase tout simplement de tolérance. La preuve en est d’ailleurs, le parquet n’a jamais poursuivi jusqu’à aujourd’hui des personnes qui faisaient du shark feeding alors que dans plusieurs dossiers on a pu constater qu’il y avait du shark feeding ».

L’homme a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 1 an d’interdiction d’exercer les fonctions de moniteur de plongée. Il devra également indemniser deux moniteurs de plongée qu’il avait agressé lors d’une séance de shark feeding datant de septembre 2018. Dans le milieu, il serait très défavorablement connu.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.