samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Ice : des proches d’un homme recherché arrêtés pour « association de malfaiteurs »

Publié le

Six personnes de l’entourage d’un homme recherché depuis un long moment par la justice pour trafic d’ice ont été écrouées, jeudi, à Nuutania. Suspectées « d’association de malfaiteurs », elles auraient servi de mules pour apporter des millions de francs à l’intéressé qui se cacherait aux Etats-Unis.

Publié le 16/10/2020 à 16:13 - Mise à jour le 16/10/2020 à 16:19
Lecture < 1 min.

Six personnes de l’entourage d’un homme recherché depuis un long moment par la justice pour trafic d’ice ont été écrouées, jeudi, à Nuutania. Suspectées « d’association de malfaiteurs », elles auraient servi de mules pour apporter des millions de francs à l’intéressé qui se cacherait aux Etats-Unis.

Parmi les six personnes interpellées par les gendarmes de la section de recherches : le chauffard condamné, jeudi, à six ans de prison. Le neveu d’un individu sur lequel la justice souhaite mettre la main depuis deux ans, suite à l’ouverture d’une information judiciaire le concernant. Ce dernier est en effet suspecté d’alimenter massivement la Polynésie en méthamphétamine depuis les Etats-Unis.

Interrogé brièvement sur le sujet, jeudi à l’audience, le chauffard a déclaré : « j’ai amené de l’argent à mon oncle. C’était pour son train de vie ».

Les six mis en cause auraient effectué plusieurs voyages pour convoyer aux Etats-Unis l’argent tiré de la drogue. Deux d’entre-eux ont été refoulés par les autorités américaines après la découverte de 2,4 millions de francs qu’ils n’avaient pas déclarés. Un troisième serait, lui, parvenu à remettre l’argent à son destinataire.

Après avoir été présentés au juge des libertés et de la détention, jeudi, les six mis en cause ont été incarcérés à Nuutania dans l’attente de leur procès qui se tiendra le mois prochain.

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.