vendredi 15 janvier 2021
A VOIR

|

Électrocution d’un adolescent : EDT et ses agents relaxés

Publié le

La société EDT Engie était poursuivie pour homicide involontaire. La cour a rendu son délibéré ce mardi.

Publié le 01/12/2020 à 8:47 - Mise à jour le 01/12/2020 à 10:04
Lecture < 1 min.

La société EDT Engie était poursuivie pour homicide involontaire. La cour a rendu son délibéré ce mardi.

Ce mardi, la société EDT et ses agents, poursuivis pour homicide involontaire, ont été relaxés. La justice a estimé qu’aucun élément ne permet de lier l’accident survenu en 2017 aux contrôles ou interventions des agents poursuivis ou de la société EDT Engie.

La cour constate que la dégradation du boîtier électrique est antérieur à l’accident, mais aucun élément ne permet de prouver qu’elle ait été existante lors des différents contrôles des agents d’EDT, notamment au 6 novembre 2017, date du dernier relevé.

Lire aussi – Électrocution d’un adolescent : EDT ENGIE poursuivie pour homicide involontaire

Pour rappel, le 22 décembre 2017, la victime, un jeune garçon de 14 ans, jouait à proximité du terrain où se trouvait un boîtier électrique jugé par deux rapports d’expertise comme fortement dégradé. Pour une raison inexpliquée, l’adolescent a saisi un bout de fer dépassant dudit boîtier et s’est électrocuté. Il est mort quelques jours plus tard. 

infos coronavirus