jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Affaire des chargés d’études de l’APF : Flosse placé sous le statut de témoin assisté

Publié le

Gaston Flosse a été placé, ce mardi, sous le simple statut de témoin assisté dans le dossier dit des chargés d’études de l’Assemblée de la Polynésie. Une décision prise par le juge d’instruction en charge de l’enquête après avoir auditionné durant près de deux heures le président du Tahoera’a.

Publié le 15/09/2020 à 15:54 - Mise à jour le 15/09/2020 à 15:54
Lecture < 1 min.

Gaston Flosse a été placé, ce mardi, sous le simple statut de témoin assisté dans le dossier dit des chargés d’études de l’Assemblée de la Polynésie. Une décision prise par le juge d’instruction en charge de l’enquête après avoir auditionné durant près de deux heures le président du Tahoera’a.

L’avocat de l’ex-président du Pays s’est félicité de cette décision au sortir du bureau du juge d’instruction Frédéric Vue.

« Le juge a estimé qu’il n’y avait pas suffisamment d’indices graves et concordants pour prononcer une mise en examen. Je ne peux que me réjouir de la mesure« , a déclaré Me François Quinquis.

Le conseil a qualifié cette affaire de « mauvaise querelle politico-politicienne« . « Vous avez un certain nombre de dissidents Tahoera’a qui sont à l’origine de cette procédure et, heureusement, certains juges savent faire la part des choses« , a-t-il ajouté.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en 2016, la justice suspectant 4 employés du secrétariat général de l’assemblée, proches du Tahoera’a, d’avoir en réalité travaillé pour le compte du parti orange et non de Tarahoi alors qu’ils étaient payés sur fonds publics.

Selon un article de Tahiti Infos datant de janvier, une information judiciaire a depuis été ouverte et le juge d’instruction en charge du dossier a d’ores et déjà entendu plusieurs protagonistes de l’affaire.

Pour l’heure, aucun des intéressés n’a été mis en examen par le magistrat.

infos coronavirus