dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Affaire des chargés d’études de l’APF : Flosse placé sous le statut de témoin assisté

Publié le

Gaston Flosse a été placé, ce mardi, sous le simple statut de témoin assisté dans le dossier dit des chargés d’études de l’Assemblée de la Polynésie. Une décision prise par le juge d’instruction en charge de l’enquête après avoir auditionné durant près de deux heures le président du Tahoera’a.

Publié le 15/09/2020 à 15:54 - Mise à jour le 15/09/2020 à 15:54
Lecture < 1 min.

Gaston Flosse a été placé, ce mardi, sous le simple statut de témoin assisté dans le dossier dit des chargés d’études de l’Assemblée de la Polynésie. Une décision prise par le juge d’instruction en charge de l’enquête après avoir auditionné durant près de deux heures le président du Tahoera’a.

L’avocat de l’ex-président du Pays s’est félicité de cette décision au sortir du bureau du juge d’instruction Frédéric Vue.

« Le juge a estimé qu’il n’y avait pas suffisamment d’indices graves et concordants pour prononcer une mise en examen. Je ne peux que me réjouir de la mesure« , a déclaré Me François Quinquis.

Le conseil a qualifié cette affaire de « mauvaise querelle politico-politicienne« . « Vous avez un certain nombre de dissidents Tahoera’a qui sont à l’origine de cette procédure et, heureusement, certains juges savent faire la part des choses« , a-t-il ajouté.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en 2016, la justice suspectant 4 employés du secrétariat général de l’assemblée, proches du Tahoera’a, d’avoir en réalité travaillé pour le compte du parti orange et non de Tarahoi alors qu’ils étaient payés sur fonds publics.

Selon un article de Tahiti Infos datant de janvier, une information judiciaire a depuis été ouverte et le juge d’instruction en charge du dossier a d’ores et déjà entendu plusieurs protagonistes de l’affaire.

Pour l’heure, aucun des intéressés n’a été mis en examen par le magistrat.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Thierry Delmas nommé directeur de cabinet au ministère de...

Thierry Delmas n'est plus directeur général de l'Éducation et des enseignements, mais il occupe désormais la fonction de directeur de cabinet au ministère de l'Éducation, de la modernisation de l'administration, en charge du numérique (MEA).

Mahina à la recherche de nouveaux points de captage...

Rencontre cet après-midi entre le maire et les deux sociétés qui ont remporté l’appel d’offres pour construire une galerie drainante au fond de la vallée de la Tuauru à Mahina.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV