lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

6 mois de sursis et 500 000 Fcfp d’amende pour l’ex-directeur de l’Egat

Publié le

Le tribunal correctionnel a condamné l'ancien directeur de l'Egat, Gilbert Guido, à 6 mois de prison avec sursis et à 500 000 francs d'amende pour prise illégale d'intérêts. L'entrepreneur qui avait obtenu le marché a écopé d'une peine similaire.

Publié le 16/03/2021 à 9:42 - Mise à jour le 16/03/2021 à 11:58
Lecture < 1 min.

Le tribunal correctionnel a condamné l'ancien directeur de l'Egat, Gilbert Guido, à 6 mois de prison avec sursis et à 500 000 francs d'amende pour prise illégale d'intérêts. L'entrepreneur qui avait obtenu le marché a écopé d'une peine similaire.

Le délibéré de l’affaire de l’Egat est tombé ce mardi matin. L’ancien directeur de l’établissement public qui gère le golf d’Atimaono et le motu Ovini à Papeari, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et à 500 000 Fcfp d’amende. L’entrepreneur, avec qui il avait signé une convention de prestation de services et qui lui avait en même temps remis près de 800 000 Fcfp, a été condamné à une peine similaire.

En février 2018, la Chambre territoriale des comptes, après avoir rendu un rapport sur la gestion de l’Egat, avait soulevée de “graves dysfonctionnements” et émis “une opinion négative sur la sincérité budgétaire” de l’établissement. En octobre 2016, Gilbert Guido avait signé une convention avec un ami entrepreneur, une étude dont la somme s’élevait à 1,3 million de Fcfp. L’ancien directeur s’était cependant vu reverser 800 000 Fcfp par son ami chef d’entreprise.

Tous deux devront rembourser 1,3 million à l’Egat, soit l’équivalent de la somme de l’étude réalisée par l’entrepreneur. Le tribunal a considéré que l’infraction était constituée dans la mesure où Gilbert Guido avait attribué ce marché “sans procédure de mise en concurrence” et au bénéfice d’un “ami notoire”.

Lire aussi : Prise illégale d’intérêts : 6 mois avec sursis requis contre l’ex directeur de l’Egat

Rédigé par

infos coronavirus