samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Un obus découvert durant des travaux à la base navale de Papeete

Publié le

Circulation bloquée, pompiers, démineurs ce matin à Papeete. Un obus datant probablement de la Seconde guerre mondiale, a été découvert à la base navale :

Publié le 31/07/2019 à 10:45 - Mise à jour le 01/08/2019 à 14:27
Lecture < 1 min.

Circulation bloquée, pompiers, démineurs ce matin à Papeete. Un obus datant probablement de la Seconde guerre mondiale, a été découvert à la base navale :

Embouteillages ce mercredi matin à Papeete. La raison : un obus a été découvert à la Base navale. Un périmètre de sécurité est rapidement mis en place. Une équipe de déminage est sur place. La circulation est arrêtée. « Suite à des travaux sur les canalisations, qui ont lieu depuis plusieurs semaines, les ouvriers ont découvert un obus de, a priori 100 mm, en creusant. Ils ont prévenu tout de suite, ce qui a permis d’évacuer la base navale, en tout cas les environs, explique le capitaine de corvette Thomassin, commandant en second de la Base navale. C’est un obus qui semble inerte pour l’instant, qui ne présente pas forcément de danger particulier mais on prend toutes les précautions nécessaires pour que tout se passe bien. »

Intervention de la cellule NEDEX sur obus trouvé à la base navale de Papeete, le 31 juillet 2019.

Après quelques minutes, le périmètres de sécurité est élargi. L’obus est chargé dans un camion est transporté en dehors de la base navale, à Faaone. L’obus n’est pas récent. Il « date probablement de la Seconde Guerre mondiale, selon le capitaine de corvette Thomassin Ils étudieront quand même l’objet pour en savoir un peu plus. »

La circulation a été rouverte à Papeete peu avant 10 heures.

Dans un communiqué envoyé en fin de journée aux médias, le Forces armées en Polynésie explique que l’obus date en fait de la Première Guerre mondiale.

REPORTAGEJ-B Calvas

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV