samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Opération de sauvetage d’un navire dans les Tuamotu

Publié le

Mercredi 17 juillet le JRCC Tahiti a mené une opération de recherche et de sauvetage pour le navire Vatea, avec 3 personnes à bord, perdu pendant un trajet entre les atolls de Vairaatea et Nukutavake.

Publié le 18/07/2019 à 11:46 - Mise à jour le 18/07/2019 à 11:46
Lecture < 1 min.

Mercredi 17 juillet le JRCC Tahiti a mené une opération de recherche et de sauvetage pour le navire Vatea, avec 3 personnes à bord, perdu pendant un trajet entre les atolls de Vairaatea et Nukutavake.

Le navire Vatea avait fait une « déclaration de partance » auprès du JRCC avec une arrivée estimée vers 13 heures mercredi.
A 14h30, faute de confirmation de sa présence à Nukutavake, le JRCC a contacté le navire, mais sans succès. La police municipale a confirmé que le navire Vatea n’était pas à quai. Une heure après, une liaison téléphonique a été établie avec l’équipage indiquant qu’il s’était égaré en mer.

Sur demande du JRCC, le navire Vatea a alors déclenché sa balise de détresse. La fédération des sauveteurs en mer (FEPSM) de Nukutevake a envoyé un poti marara pour porter assistance à l’embarcation située à environ 30 nautiques (56 km) dans le nord-est de l’atoll. Le navire a appareillé vers 16h30 à la recherche du Vatea.

La nuit tombant, le JRCC a dérouté un porte-conteneurs, le « Spirit of Singapore », pour renforcer la recherche et la localisation du navire perdu.
Aux environs de 21h40, le « Spirit of Singapore » a repéré le Vatea et a guidé le poti marara envoyé par la FEPSM jusqu’à l’embarcation.

Après un ravitaillement en carburant, les deux navires se sont dirigés vers Nukutavake pendant que le porte-conteneurs a repris sa route.

Dans un communiqué, le JRCC rappelle l’importance de faire des « déclarations de partance » auprès du JRCC et de disposer à bord des embarcations de tout l’équipement pour alerter le centre de sauvetage en mer en cas de difficulté : radio, téléphone satellitaire, PLB, moyens de survie.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Hausse du Covid-19 en Polynésie : 71 cas, de nouvelles...

Retrouvez dans notre liveblog les déclarations du Haut-Commissaire Dominique Sorain et du Président de la Polynésie française Edouard Fritch, concernant les mesures de lutte contre le Covid-19, suite à la hausse de nouveaux cas.

Les syndicats réclament le report de la rentrée des...

Une deuxième rencontre entre les partenaires sociaux représentant plusieurs syndicats de salariés et le patronat a eu lieu, en urgence, en...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV