samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

La Croix-Rouge cambriolée

Publié le

Les cambriolages se suivent mais ne se ressemblent pas. Vendredi soir, ce sont les locaux de la Croix-Rouge à Pirae qui ont été la cible d’au moins deux voleurs cagoulés. Les bureaux ont été saccagés et plusieurs objets ont été dérobés.

Publié le 11/04/2020 à 17:38 - Mise à jour le 11/04/2020 à 17:38
Lecture < 1 min.

Les cambriolages se suivent mais ne se ressemblent pas. Vendredi soir, ce sont les locaux de la Croix-Rouge à Pirae qui ont été la cible d’au moins deux voleurs cagoulés. Les bureaux ont été saccagés et plusieurs objets ont été dérobés.

Les voleurs se sont introduits dans le local de la Croix-Rouge par une fenêtre, après en avoir tordu les barreaux de protection. Alerté par le bruit, le gardien du site est entré dans le local et s’est battu avec l’un des voleurs, pendant que son épouse appelait la police.

L’individu en question a réussi à prendre la fuite, mais un autre voleur a été interpellé par le fils du gardien et un policier rapidement arrivé sur place. Le bilan est plutôt alarmant pour Maeva Drach, la responsable de la délégation polynésienne de la Croix-Rouge. Plusieurs meubles ont été cassés, plusieurs objets et matériaux ont été dérobés, dont un ordinateur portable et un coffre-fort. Ce coffre-fort contenait les clés de certains bureaux et des véhicules de la Croix-Rouge ainsi que l’argent qui devait servir à aider les familles les plus démunies. La responsable de la Croix-Rouge est désespérée.

« On ne sait plus comment faire parce qu’on met tout en œuvre pour aider les gens et puis à côté de ça il y a des gens peu scrupuleux, souffle-t-elle. C’est certainement lié au confinement, mais c’est aussi le cas depuis 2013, donc il n’y a pas que le confinement. Mais il y a des gens qui s’en fichent royalement et qui se disent, la Croix-Rouge, ça peut être intéressant de voler, alors que c’est destiné à des gens en difficulté. »

Les dégâts ont été évalués à près de 200.000 francs. Une enquête a été ouverte pour retrouver tous les voleurs ainsi que les objets dérobés. Ils risquent une forte amende et 15 ans de prison.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : Nicole Sanquer demande un programme de recherche...

La députée de Polynésie Nicole Sanquer présente à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale un amendement pour la création d’un programme prioritaire de recherche sur les anomalies génétiques qui pourraient avoir été provoquées par l’exposition à la radioactivité des essais nucléaires à Moruroa et Fagataufa.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV