dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

8 et 15 mois de prison pour les détrousseurs de matahiapo

Publié le

Publié le 01/03/2017 à 16:36 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture < 1 min.

Vers une heure du matin, lundi, les quatre hommes âgés de 21, 26, 27 et 30 ans, se sont rendus dans ce quartier de Punaauia après avoir passé la soirée dans une vallée de la commune à s’alcooliser.

Pendant que l’un restait au volant de sa voiture, les trois autres se sont introduits dans le domicile de l’octogénaire et y ont dérobé téléphones portables, tablette, argent liquide, et autres bijoux. Cette dernière ne s’est rendu compte du cambriolage qu’à son réveil.

« Ces victimes ne dormiront plus aussi paisiblement qu’avant et leurs voisins non plus, car elles ont le sentiment d’avoir été violées dans leur intimité« , a tonné, lors de ses réquisitions,  le procureur. Et le magistrat de déplorer le nombre « de plus en plus » élevé « d’équipes » de cambrioleurs qui sillonnent  aujourd’hui Tahiti : « il devient urgent de stopper cette inflation« .

Les quatre hommes affichent tous un casier judiciaire conséquent et sont en outre impliqués dans d’autres dossiers de vols qui, eux, n’ont pas encore été jugés.

Ils ont été rapidement interpellés grâce à  la géolocalisation d’un smartphone  qu’ils avaient dérobé chez la matahiapo. Fait insolite : l’un des mis en cause a tenté de dissimuler certains biens volés dans une pièce du commissariat où il avait été placé en garde à vue. Tentative qui s’est finalement soldée par un échec.  Ce jeudi soir, tous dormiront à Nuutania. 

J-B. C. 

infos coronavirus