A VOIR

|

Préservation, productivité et résilience au programme du 7e Forum de l’Economie Bleue

Publié le

Le 7e Forum de l’Economie Bleue : "Azimut 2030, entre préservation, productivité et résilience", s’est ouvert ce mercredi sous le chapiteau de la Présidence de la Polynésie française.

Publié le 19/10/2022 à 16:31 - Mise à jour le 20/10/2022 à 10:01
Lecture 2 minutes

Le 7e Forum de l’Economie Bleue : "Azimut 2030, entre préservation, productivité et résilience", s’est ouvert ce mercredi sous le chapiteau de la Présidence de la Polynésie française.

Après trois années sans rencontres, cet évènement réunit de nouveau les acteurs publics, privés et institutionnels du maritime autour de tables rondes participatives à travers lesquelles chacun pourra exprimer sa vision d’avenir de l’économie bleue locale. Objectif : créer la future feuille de route maritime du Pays.

Au rang des enjeux les plus criants, on cite le renouvellement des moyens de carénage pour la maintenance des navires, avec la question d’un nouveau dock flottant dans le port de Papeete. “Ça permettrait de faire des économies effectivement sur les coûts d’exploitation parce qu’on n’enverrait plus les navires de taille supérieure à 3000 tonnes en Nouvelle-Zélande ou ailleurs, explique Alexandre Luczkiewicz, représentant du Cluster maritime français. Mais c’est surtout un outil d’attractivité pour le territoire à l’image de ce qui peut se faire à La Réunion, à l’image de ce qui se fait en Nouvelle-Calédonie. À l’image de ce qui existe déjà par exemple en Martinique et en Guadeloupe. Le moyen de levage et d’entretien des navires est un outil d’attractivité pour le marché domestique mais aussi pour le marché international puisque les navires qui viendraient en escale ici ne seraient pas forcément obligés de repartir mais disposeraient d’une main d’oeuvre qualifiée, compétente, à un haut standard environnemental et technique pour l’opération et la maintenance en conditions opérationnelles.”

“Notre Pays doit devenir une force d’innovation au cœur de notre région, au cœur de l’Océanie“, a déclaré dans son discours Edouard Fritch. Le président du Pays souhaite faire de la Polynésie un territoire de solutions pour favoriser le développement et la protection de l’économie bleue polynésienne.

Les restitutions de ce grand rendez-vous et la volonté des décideurs et acteurs institutionnels de Polynésie française de faire valoir une dynamique bleue régionale ancrée dans notre culture océanienne permettront d’établir les nouvelles trajectoires et perspectives de l’économie bleue polynésienne à inscrire dans la « Stratégie 2050 pour le Continent Bleu du Pacifique ». Et cela, en amont des Assises de l’Économie de la Mer qui réunira deux mille décideurs de l’économie bleue en métropole début novembre, avec la participation une importante délégation polynésienne.