dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Lutte contre le rat noir : Rimatara lance un appel aux dons pour un nouveau chien

Publié le

À Rimatara, la population s’est mobilisée pour trouver des fonds pour pouvoir acquérir un nouveau chien contre le rat noir, véritable menace pour l’écosystème et l’économie de l’île.

Publié le 31/08/2020 à 13:37 - Mise à jour le 31/08/2020 à 15:21
Lecture < 1 min.

À Rimatara, la population s’est mobilisée pour trouver des fonds pour pouvoir acquérir un nouveau chien contre le rat noir, véritable menace pour l’écosystème et l’économie de l’île.

Information:Reportage prévu demain dimanche soir au JT en tahitien et en français sur TNTV#vikuratahiti #misstahiti

Posted by Les Aventures de VIK'URA & Co., nos Perruches Polynésiennes on Saturday, August 29, 2020


La chasse aux rats était une tâche effectuée par Whisky, malheureusement décédé en juillet dernier. Il est donc urgent de le remplacer. Pour l’achat de ce type de chien, la population doit rassembler 2,2 millions de Fcfp,. Elle a déjà mis la main à la poche, mais ce n’est pas encore suffisant. Rimatara se tourne désormais vers la Polynésie pour atteindre son objectif au plus vite.

Lire aussi > Rimatara : la population s’organise pour protéger l’île contre le rat noir

« Il y a quelques mois, le chien protecteur de l’île qui chassait les rats noirs est décédé, donc on a mis en place différents types d’initiatives pour essayer de le remplacer. Il y a une cagnotte en ligne avec Vikura Tahiti. On a aussi eu des dons d’entreprises et de particulier. On a également mis en place à Rimatara un système de boîtes de dons qui ont été déposées dans les commerces de l’île où les habitants peuvent faire leur part. Et là, prochainement, on va lancer un jeu SMS en partenariat avec Vini. Donc ce sont ces initiatives qui vont permettre le financement pour protéger non seulement l’écosystème de Rimatara, mais aussi toute l’économie, puisque l’île vit principalement de l’agriculture et notamment du coprah » explique Matahari Bousquet, Miss Tahiti 2019, originaire de Rimatara.

Article précédentLe Journal Du 30/08/2020
Article suivantUnstoppable

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :