Observation des baleines : ce qui va changer en 2025

Publié le

Quotas de bateaux d'observation agréés par île, réduction à un navire par société, passage de 100 à 300 mètres de distance des animaux pour les particuliers... Les nouvelles règles d'observation des mammifères marins renforcent les conditions d'approche des animaux en Polynésie française.

Publié le 30/04/2024 à 13:12 - Mise à jour le 03/05/2024 à 9:48

Quotas de bateaux d'observation agréés par île, réduction à un navire par société, passage de 100 à 300 mètres de distance des animaux pour les particuliers... Les nouvelles règles d'observation des mammifères marins renforcent les conditions d'approche des animaux en Polynésie française.


Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, la réforme du régime de protection des mammifères marins, applicable à compter du 1er décembre 2024 (deux semaines après la fin de la saison d’observation des baleines, NDLR), siffle la fin de la récréation. S’il était commun de voir les bateaux, particuliers comme professionnels, s’agglutiner dans une zone d’observation à la recherche de baleines, la scène devrait se faire plus rare en 2025.

Consultés par le Pays, les prestataires ont obtenu l’augmentation de la distance légale d’observation visant les particuliers. Si les professionnels justifiant d’une autorisation pourront rester à 100 mètres de l’animal, les autres embarcations devront dorénavant s’éloigner à 300 mètres, dans une « zone d’observation » où trois bateaux maximum seront autorisés. Nombre qui n’était pas réglementé jusqu’ici.

Autre détail concernant les prestataires : désormais, un seul navire sera autorisé par groupe d’entreprises, contre deux jusqu’ici. Des quotas définissant le nombre maximum de bateaux autorisés par île, fixés par arrêté du président du Pays, seront réévalués tous les cinq ans, en fonction du nombre de groupes de baleines observés. Les prestataires devront toujours se déclarer via la plateforme Paraoa (la période d’inscription étant ouverte jusqu’au 1er juin 2024).

À noter que la saison d’observation 2025 sera légèrement allongée, du 20 juillet au 20 novembre inclus. Des horaires seront instaurés, de 7h30 à 17h30.

Dernier point, et non des moindres : les nageurs pourront se rapprocher à 15 mètres des animaux et non plus à 30 mètres, desquels l’observation n’était pas optimale.

Dernières news