mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Les populations de requins de récif en déclin « inquiétant »

Publié le

Le nombre de requins de récif a dangereusement reculé principalement à cause de la pêche, avec un nombre "inquiétant" d'espèces en extinction fonctionnelle, a révélé mercredi une étude sans précédent.

Publié le 23/07/2020 à 10:38 - Mise à jour le 23/07/2020 à 10:38
Lecture 2 minutes

Le nombre de requins de récif a dangereusement reculé principalement à cause de la pêche, avec un nombre "inquiétant" d'espèces en extinction fonctionnelle, a révélé mercredi une étude sans précédent.

Pendant quatre ans, 15 000 caméras sous-marines télécommandées ont filmé plus de 370 récifs coralliens de presque 60 pays pour recenser la population mondiale de requins. Les résultats sont « très inquiétants », a averti Aaron Macneil, co-auteur de l’étude publiée dans la revue scientifique britannique Nature.

« On s’attend… à ce qu’il y ait des requins sur tous les récifs coralliens du monde et il est très inquiétant de découvrir qu’il n’y en a aucun dans 20% des récifs que nous avons surveillés », a-t-il insisté en conférence de presse.

Aucun requin n’a été détecté dans les récifs coralliens de huit pays, dont le Qatar, l’Inde, le Vietnam et le Kenya. 

Ces résultats ne signifient pas qu’il n’y a pas de requin dans les eaux de ces pays mais que leur nombre dans les récifs coralliens y est dangereusement bas.

« Ces pays sont des endroits où nous disons que les requins de récif (…) ne jouent aucun rôle dans l’écosystème et qu’ils sont en extinction fonctionnelle », a poursuivi le professeur associé de l’université Dalhousie, au Canada.

L’étude, qui s’appuie sur plus de 15 000 heures d’enregistrement, pointe du doigt les pratiques de pêche destructrices -telle que l’utilisation de filets maillants et de palangres- comme principales responsables du déclin des populations de requins.

Ces deux méthodes sont critiquées pour leurs niveaux élevés de prise accessoire, capturant sans distinction les organismes marins dont des espèces menacées.

Les auteurs avertissent également que les politiques axées sur la protection des requins de récif pourraient ne pas suffire, étant donné que les prédateurs dépendent de récifs coralliens sains et abondants pour survivre.

La modélisation suggère que « se concentrer seulement sur les requins de récif ne peut restaurer qu’environ 35% » des squales, a expliqué à l’AFP M. MacNeil.

« Ce genre de résultats démontrent que la conservation de tout groupe d’animaux doit s’inscrire dans un écosystème plus large« , a-t-il poursuivi. 

Interdire les pratiques de pêche destructrices, imposer des limites de capture, fermer des zones de pêche et créer des sanctuaires pour les requins pourraient contribuer à restaurer les populations de requins, ont déclaré les auteurs, précisant qu’il y avait encore de l' »espoir ».

« Il y  a des endroits où les requins de récif se portent bien, où ils pourraient se repeupler et se reconstruire dans ces zones dégradées », a insisté Mike Heithaus, co-auteur de l’étude et enseignant à l’université internationale de Floride.

SourceAFP

infos coronavirus

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV