jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Forum des îles du Pacifique : pour un maintien des frontières maritimes

Publié le

Le 51ème sommet du Forum des îles du Pacifique s’est tenu, jeudi, en visioconférence, sur le thème de "la sécurité et la prospérité dans l’unité".

Publié le 07/08/2021 à 9:24 - Mise à jour le 07/08/2021 à 9:24
Lecture 2 minutes

Le 51ème sommet du Forum des îles du Pacifique s’est tenu, jeudi, en visioconférence, sur le thème de "la sécurité et la prospérité dans l’unité".

Ce sommet est venu célébrer le 50ème anniversaire du Forum des îles du Pacifique, la Polynésie française étant devenue membre de cette instance régionale en 2016. Le Forum est passé progressivement de 7 à 18 membres, son histoire ayant été marquée par de nombreux succès, comme la défense des intérêts de la région lors de la rédaction en 1982 de la convention des Nations Unies sur le droit de la mer, ou plus récemment la Déclaration de Boe, en 2018, venant consolider la sécurité régionale.

Cette visioconférence a été l’occasion d’accueillir deux nouveaux dirigeants : Fiame Naomi Mata’ata, Premier ministre de Samoa, et Louis Mapou, président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Après un mandat de deux ans à la tête de cette instance régionale, Kausea Natano, Premier ministre de Tuvalu, a cédé le flambeau de la présidence du Forum des îles du Pacifique à Josaia V Bainimarama, Premier ministre de Fidji.

Le Président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden, s’est adressé aux dirigeants du Pacifique dans une vidéo exprimant l’importance accordée par les États-Unis à leurs relations avec le Forum des îles du Pacifique et les membres du Forum. Il a également rappelé tout l’intérêt de l’axe Indopacifique, qui rejoint la vision géopolitique de la France, de l’Australie et du Japon.

Trois points ont ensuite été abordés. Il a été question notamment de la pandémie de Covid-19, tout d’abord, avec les efforts à entreprendre pour une relance économique régionale. Les dirigeants ont insisté sur l’égal accès au vaccin. Plusieurs mécanismes ont été mis en place au niveau régional pour une réponse collective face à cette pandémie.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

La réforme de la procédure de nomination du secrétaire général du Forum a aussi été évoquée. Les dirigeants ont réaffirmé l’importance et l’engagement d’un dialogue continu sur les questions soulevées par le Sommet des présidents micronésiens, représenté par Lionel Rouwen Aingimea, Président de Nauru.

Enfin, le Forum des îles du Pacifique a adopté une déclaration portant sur le maintien des frontières maritimes dans le contexte de l’élévation du niveau de la mer liée aux changements climatiques. L’adoption de cette déclaration préserve les droits existants des membres et les engage, en s’appuyant sur le droit international, à préserver les zones maritimes, telles que délimitées conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Cette déclaration sera centrale lors des négociations de la COP 26 en novembre 2021.

infos coronavirus