jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Washington affirme son soutien aux îles du Pacifique

Publié le

Le président américain Joe Biden a apporté vendredi son soutien aux îles du Pacifique en difficulté face à la pandémie de coronavirus et aux conséquences du changement climatique, en un effort pour contrer l'influence chinoise dans la région.

Publié le 06/08/2021 à 9:38 - Mise à jour le 06/08/2021 à 9:50
Lecture < 1 min.

Le président américain Joe Biden a apporté vendredi son soutien aux îles du Pacifique en difficulté face à la pandémie de coronavirus et aux conséquences du changement climatique, en un effort pour contrer l'influence chinoise dans la région.

M. Biden a rappelé dans un message vidéo projeté à l’ouverture d’un forum rassemblant les dirigeants de 18 îles-nations, de l’Australie au minuscule Nauru, les dons américains de vaccins faits “sans contrepartie” aux pays en développement.

Il a également promis de mener le combat en matière de lutte contre le changement climatique. “Les îles-nations du Pacifique savent mieux que personne qu’éviter les pires effets du changement climatique signifie sauver des vies”, a-t-il déclaré.

C’est la première fois qu’un président américain prend la parole dans ce forum, qui existe depuis cinquante ans.

“Les États-Unis sont fiers d’être une puissance du Pacifique et continueront d’être un partenaire actif, engagé dans la région et l’ami de tous vos pays”, a-t-il poursuivi.

Une région “indo-pacifique libre et ouverte est vitale pour la sécurité de chacune de nos nations et pour la prospérité de nos avenirs communs”, a-t-il insisté.

Le Premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama, a salué ces déclarations et l’a remercié d’avoir “énergiquement ramené l’Amérique du bon côté de l’histoire en matière de climat”.

Les États-Unis, confrontés à une Chine de plus en plus puissante militairement, s’efforce de ne plus concentrer ses actifs sur quelques bases faciles à viser pour au contraire mieux les disperser dans la région.

La Chine de son côté tente de gagner de l’influence en finançant de vastes projets d’infrastructures dans certaines îles, ce qui suscite des inquiétudes quant à leur endettement vis-à-vis de Pékin.

Rédigé par

infos coronavirus