jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Environnement : les acteurs d’un fenua durable récompensés

Publié le

La Fédération des associations environnementales organisait samedi soir sa deuxième édition du Ia Ora te Fenua. Soirée au cours de laquelle ont été remis les Trophées du fenua durable 2022. L’événement met en lumière les acteurs qui se mobilisent et innovent pour protéger l’environnement.

Publié le 18/09/2022 à 17:34 - Mise à jour le 19/09/2022 à 10:28
Lecture 2 minutes

La Fédération des associations environnementales organisait samedi soir sa deuxième édition du Ia Ora te Fenua. Soirée au cours de laquelle ont été remis les Trophées du fenua durable 2022. L’événement met en lumière les acteurs qui se mobilisent et innovent pour protéger l’environnement.

Lancés en 2021 par la Fédération des associations de protection de l’environnement (Fape), Les “Trophées du Fenua Durable” mettent à l’honneur les acteurs locaux œuvrant pour la protection du fenua. Samedi soir, 5 récompenses ont été remises. Parmi elles, celle de l’éducation au développement durable revient à la société Ninamu Solutions. Une entreprise qui propose des kits de recyclages et solutions adaptées aux collectivités, particulièrement aux établissements scolaires. Une manière concrète de sensibiliser les futures générations : “Les enfants c’est le futur. Moi ma vision c’est qu’un enfant va apprendre quelque chose à l’école et ensuite il va le rapporter à la maison. L’idée c’est de leur donner de bonnes habitudes dès le départ”, explique le fondateur de Ninamu Solutions , Jonatan Biarez.

Lire aussi – Nīnamu Solutions : composter ses déchets et développer l’autosuffisance alimentaire

Arborant des tenues traditionnelles et couronnes de fleurs à la hauteur de l’événement, le public a pu récompenser l’une des 50 actions répertoriées par la Fédération. C’est l’antenne polynésienne de l’association Project Rescue Ocean qui rafle la mise. Avec 24 tonnes de déchets enlevés à la nature depuis le début de l’année, recevoir une telle distinction de la population est une belle récompense pour Adeline Yvon, ambassadrice de Project Rescue Ocean en Polynésie : “Je suis ravie et je n’ai qu’une envie c’est de revoir mes bénévoles sur le terrain et leur faire profiter de ce magnifique prix. (…) Nos actions sont faites avec le coeur et il faut continuer.”

Même si l’événement se voulait festif, avec une scène musicale en vogue, ce sont bien les enjeux climatiques qui étaient au cœur de la soirée. Pour Winiki Sage, président de la Fédération des associations de protection de l’environnement, le développement du secteur primaire reste l’enjeu prioritaire : “Si on prend comme axe l’autonomie alimentaire de la Polynésie et que chaque tavana, chaque association, chaque population de chaque île dans sa commune y réfléchit de cette manière là, je pense qu’on peut arriver à des choses et ça serait à mon avis le premier axe.”

Une décarbonation que la Polynésie doit entamer rapidement pour faire changer les comportements. À ce titre, on notera que deux billets d’avion pour les Raromatai avaient été mis en jeu lors de la tombola. Un gros lot qui aura pour conséquence de rejeter près d’une demi-tonne de CO2 dans l’atmosphère.

infos coronavirus