dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Une baisse de 29% du chiffre d’affaires pour les grandes entreprises du fenua en mai 2020

Publié le

Baisse de l'indice des prix alimentaires et des prix à la consommation, baisse de la consommation électrique, mais aussi baisse du chiffre d'affaires des grandes entreprises en Polynésie : l'Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) a dévoilé les indicateurs économiques de mai 2020.

Publié le 29/07/2020 à 11:27 - Mise à jour le 29/07/2020 à 11:28
Lecture 2 minutes

Baisse de l'indice des prix alimentaires et des prix à la consommation, baisse de la consommation électrique, mais aussi baisse du chiffre d'affaires des grandes entreprises en Polynésie : l'Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) a dévoilé les indicateurs économiques de mai 2020.

La Polynésie étant encore en confinement jusqu’en fin mai, les indicateurs économiques de ce mois publiés par l’ISPF sont donc impactés par le Covid-19.

Si des diminutions sont constatées sur le chiffre d’affaires des grandes entreprises, les importations à destination des entreprises, l’exportation de produits perliers, l’exportation de produits de la pêche, l’indice des prix alimentaires, l’indice des prix à la consommation, l’indice des prix alimentaires, les immatriculations de voitures particulières, et la consommation électrique, une augmentation a été relevée concernant l’indice de l’emploi salarié et les mandatements directs du Pays :

Emploi salarié du secteur marchand

En mai 2020, l’emploi salarié marchand est stable. La diminution de l’emploi, sous l’effet de l’épidémie de Covid-19, perdure cependant dans l’hôtellerie-restauration et les autres services. Sur les douze derniers mois, l’indice de l’emploi décroît de 8,2% alors que la variation moyenne annuelle de 2015 à 2019 est de + 2,6%.

Pour rappel, un emploi salarié correspond à un poste de travail occupé chez un employeur au cours d’un mois en échange d’un salaire ou d’une rétribution aux termes d’un contrat.

Le secteur marchand regroupe le secteur primaire, l’industrie, la construction, le commerce, l’hôtellerie-restauration, les autres services aux entreprises, les services aux particuliers et les activités domestiques.
Un secteur ou une activité d’une entreprise est dite non marchande quand une structure fournit des services gratuitement ou à des prix non significatifs. Ces activités de services se rencontrent dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’action sociale et de l’administration.

REPORTAGEISPF

infos coronavirus