samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Tahiti Ia Ora Beach Resort : à quand la réouverture ?

Publié le

Avec la reprise des vols depuis la métropole et les États-Unis, les touristes internationaux sont de retour dans les hôtels, et l’activité des établissements redémarrent progressivement. À Tahiti, alors que la majorité des hôtels ont rouvert, sur la côte ouest, le Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel, propriété de l’homme d’affaires Fredéric Grey, garde ses portes closes.

Publié le 21/07/2020 à 15:05 - Mise à jour le 11/08/2020 à 12:43
Lecture 2 minutes

Avec la reprise des vols depuis la métropole et les États-Unis, les touristes internationaux sont de retour dans les hôtels, et l’activité des établissements redémarrent progressivement. À Tahiti, alors que la majorité des hôtels ont rouvert, sur la côte ouest, le Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel, propriété de l’homme d’affaires Fredéric Grey, garde ses portes closes.

Alors que les hôtels de Tahiti rouvrent progressivement, le Tahiti Ia ora Beach Resort managed by Sofitel reste fermé à Punaauia. Parasols tirés vers le bas, plage sans entretien, chambres vides… L’hôtel qui annonçait l’an dernier viser les 5 étoiles dans les trois années à venir, n’accueille toujours pas de clientèle.

… et une barrière à l’entrée,. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Si une première annonce avait été faite pour une réouverture au 1er aout, l’hôtel l’a finalement décalée à une date ultérieure. À la réception, on évoque le mois de septembre, mais aucune confirmation de la part de la direction. Seul le propriétaire de l’établissement, l’homme d’affaires samoan Frédéric Grey, peut communiquer sur l’activité de son établissement nous a-t-on indiqué.

Ia ora na,Nous regrettons de devoir décaler la réouverture du Tahiti Ia Ora Beach Resort; La date vous sera…

Posted by Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel on Friday, July 17, 2020


Géré depuis deux ans par le groupe hôtelier Accor, l’ancien Méridien de Punaauia devenu le Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel compte 149 chambres et des bungalows sur pilotis refaits à neuf en 2019.

L’établissement compte 125 employés, tous inquiets sur la reprise ou non de l’activité. Pour l’heure, ils bénéficient du dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi avec un salaire minimum de 90 000 Fcfp par mois.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le syndicat A Tia I Mua s’est entretenu il y a quelques jours avec la direction et selon lui, aucune information a été transmise. Le syndicat annonce aussi avoir sollicité par courrier une demande d’informations auprès du propriétaire de l’hôtel.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.