fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

L’incubateur de startups Prism a lancé son appel à projets

Publié le

L'incubateur de startups de Polynésie Prism a lancé son appel à projets. Prism recherche des entrepreneurs innovants pour intégrer sa 4e promotion. Que peut apporter cet incubateur aux entrepreneurs ? En quoi le digital est il incontournable pour les startups ? Réponses dans la Web Zone

Publié le 19/08/2019 à 17:37 - Mise à jour le 21/08/2019 à 9:58
Lecture 2 minutes

L'incubateur de startups de Polynésie Prism a lancé son appel à projets. Prism recherche des entrepreneurs innovants pour intégrer sa 4e promotion. Que peut apporter cet incubateur aux entrepreneurs ? En quoi le digital est il incontournable pour les startups ? Réponses dans la Web Zone

L’incubateur de startups Prism a lancé son appel à projets le 14 août pour recruter sa 4e promotion.

Cet appel s’adresse aux porteurs de projets et entrepreneurs qui ont une idée de startup et qui souhaitent se faire accompagner dans le développement de leur projet. L’objectif de Prism, incubateur lancé en 2017 par la CCISM, est de dénicher et soutenir les projets les plus prometteurs et innovants du fenua.

Les candidats et projets sélectionnés intégreront la Promo 4 de Prism en novembre et bénéficieront de six mois d’accompagnement. Six mois pour prototyper leur projet, lancer une version commercialisable et valider leur business model. “Ce qu’on apporte, concrètement, c’est un coaching personnalisé pour chaque entrepreneur, on organise aussi des formations en fonction de leurs besoins, on a aussi tout un réseau de mentors, des experts métier qui viennent challenger et aider nos porteurs de projets, on a aussi tout un réseau parce qu’aujourd’hui l’écosystème de l’innovation en Polynésie est en train de se créer et Prism a une place importante dans cet écosystème je pense, détaille Capucine Moyrand, responsable accompagnement et innovation. Et surtout, je pense qu’une des vraies forces de l’incubateur, c’est de mettre les entrepreneurs en relation parce que vraiment, le plus souvent la solution face à un problème d’un entrepreneur se retrouve chez un autre entrepreneur.”

Les candidatures peuvent être déposées uniquement en ligne jusqu’au dimanche 15 septembre, avant minuit. Les porteurs de projets motivés, curieux et désireux d’en savoir plus sur l’appel à projets et l’accompagnement à la clé, sont invités à participer à l’Apéro Questions & Réponses qui se déroulera le Mercredi 28 août à 18 heures au Café Maeva  – Grill House & Chill Bar.

Sur 20 projets incubés depuis les débuts de Prism, plus de la moitié étaient en lien direct avec le web, ou avaient pour support un site internet. Aujourd’hui, le web est devenu un incontournable pour les entreprises. C’est un moyen de communiquer, d’atteindre sa cible mais aussi de s’ouvrir à d’autres marchés, extérieurs.

Déroulé de l’appel à projet #4

Dépôt des candidatures uniquement en ligne jusqu’au dimanche 15 septembre, avant minuit. L’annonce des présélectionnés se fera le 30 septembre, s’en suivra les 8 et 9 octobre 2019 le Bootcamp : deux jours de rencontre entre les présélectionnés et l’équipe PRISM afin de parler de leurs projets et les aider à se préparer pour présenter leurs projets à un jury final le 11 octobre.
Les critères de sélection :
• Identifier un problème sur un marché spécifique et proposer une solution innovante pour y répondre.
• Avoir moins de deux ans d’existence juridique* (si la structure n’est pas encore montée, il faut avoir l’ambition de la constituer dans les 6 premiers mois de la période d’incubation).
• La possibilité du projet à s’exporter au-delà des frontières polynésiennes.
• La motivation, la crédibilité des porteurs de projet et le réalisme du projet présenté.
Candidater à l’appel à projet #4 : https://www.prism.pf/
Découvrir l’incubateur de startups PRISM : https://www.prism.pf/accueil/
Evènement Apéro et Questions réponses : https://www.facebook.com/events/346138869601795/

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X