Au quatrième trimestre, les exportations des produits perliers en augmentation

Publié le

Dans son dernier bilan du commercer extérieur, l'ISPF relève que les exportations de produits perliers en Polynésie française augmentent au quatrième trimestre (+21%). Un bilan également en hausse sur les marchés de la vanille (+21%) et de la nacre (60%), contrairement à l'huile de coprah (-36%) ou le monoï (16%)

Publié le 09/02/2023 à 13:18 - Mise à jour le 09/02/2023 à 13:18

Dans son dernier bilan du commercer extérieur, l'ISPF relève que les exportations de produits perliers en Polynésie française augmentent au quatrième trimestre (+21%). Un bilan également en hausse sur les marchés de la vanille (+21%) et de la nacre (60%), contrairement à l'huile de coprah (-36%) ou le monoï (16%)

Dans sa dernière publication, l’Institut de la Statistique de la Polynésie Française (ISPF) a dressé le bilan du commerce extérieur au quatrième trimestre 2022. La valeur des importations civiles progresse, tout comme les exportations locales.

En effet, sur le quatrième trimestre 2022, la valeur des exportations locales a augmenté de 21 %, grâce à la hausse des exportations de perles de culture brutes. En cumul depuis le début de l’année, la valeur des exportations locales progresse de 25 %.

Les exportations de perles de culture brutes augmentent de 41 % en valeur et diminuent de 5 % en volume entre les quatrièmes trimestres 2021 et 2022. Le prix au gramme de perles de culture brutes est de 770 F.CFP soit une hausse de 49 %.

Source : Direction régionale des douanes de Polynésie française, ISPF

En cumul, les exportations de perles de culture brutes croissent de 26 % en valeur et baissent de 48 % en volume. Entre les quatrièmes trimestres 2021 et 2022, les exportations de poissons progressent de 8 % en valeur et baissent de 8 % en volume. Le prix au kilogramme de poissons s’établit à 1 430 F.CFP (+ 17 %). En cumul sur l’année, les exportations de poissons sont en hausse de 36 % en valeur et de 12 % en volume.

De même, les valeurs des exportations de vanille et de nacres augmentent respectivement de 21 % et 60 % entre les quatrièmes trimestres 2021 et 2022. Les prix au kilogramme de ces produits progressent pour atteindre au quatrième trimestre 2022 respectivement 57 500 F.CFP (+ 18 %) et 175 F.CFP (+ 31 %).

Les valeurs des exportations des autres produits phares de la Polynésie française sont en recul, de 36 % pour l’huile de coprah, de 55 % pour le noni et de 16 % pour le monoï. En cumul, seule la valeur des exportations de noni baisse (- 36 %).

Dernières news

Activer le son Couper le son