A VOIR

|

38 210 entreprises actives immatriculées en Polynésie

Publié le

Plus d'immatriculations d'entreprises mais aussi des radiations en augmentation... L’Observatoire économique vient de publier ses dernières données arrêtées au 30 octobre. Des chiffres qui donnent une vision du tissu économique polynésien.

Publié le 16/11/2022 à 17:09 - Mise à jour le 16/11/2022 à 17:10
Lecture 2 minutes

Plus d'immatriculations d'entreprises mais aussi des radiations en augmentation... L’Observatoire économique vient de publier ses dernières données arrêtées au 30 octobre. Des chiffres qui donnent une vision du tissu économique polynésien.

Par rapport à 2021, on note +3,1% d’immatriculations en plus. Les radiations, de leur côté, augmentent de 24%, passant de 1 747 à 2 173.

La progression significative des radiations s’observe principalement à partir de mai, soit après l’arrêt des dispositifs de soutien visant à conjurer les effets économiques de la crise de la Covid-19 souligne l’observatoire.

Parmi les immatriculations, certains secteurs d’activité se distinguent : les services personnels,
l’hébergement touristique, et le support juridique de gestion de patrimoine immobilier. Concernant
les radiations, la restauration rapide, les autres travaux de finition, et le commerce de gros, figurent
parmi les plus secteurs les plus touchés.

Les immatriculations profitent davantage aux Îles du vent (80%), tandis que les radiations touchent
proportionnellement davantage les archipels (les Marquises notamment).

Si l’entreprise individuelle demeure la forme plébiscitée par les créateurs, les sociétés gagnent
du terrain, à l’exception notable de la SNC, laquelle présente à ce jour un bilan contrasté (solde annuel de + 3 au 30 octobre).

Au total, le nombre d’entreprises actives immatriculées progresse de 8% pour atteindre la barre
historique de 38 210, signe incontestable de la vitalité du monde entrepreneurial. Alors que les
radiations sont relativement stables depuis 2018 (de 2 600 à 2 200), c’est bien le nombre de création
d’entreprises qui booste le solde net depuis 2019.

Enfin, l’entrepreneuriat demeure une démarche majoritairement masculine, avec 66% des entreprises
vivantes dirigées par un homme.