vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Natihei, positif après la finale de The Voice Kids

Publié le

Publié le 26/10/2019 à 11:46 - Mise à jour le 28/10/2019 à 8:49
Lecture < 1 min.

Sa belle performance n’aura hélas pas suffi à lui permettre de remporter le concours de chant : Natihei se classe 2ème de la finale de The Voice Kids… ce qui devrait néanmoins lui ouvrir des portes… 

En marge de l’événement, le jeune garçon déclare : « Depuis que je suis dans l’aventure, j’ai appris à maîtriser mon stress; j’ai aussi appris des techniques de chant, et à chanter avec de grands artistes français. »

Chez les parents du finaliste, il a fallu gérer une certaine angoisse « Juste avant la finale, nous étions plutôt stressés. C’est normal, c’est une finale, les enjeux étaient importants pour nous. Mais on l’a accompagné, avec la famille. On était derrière lui », raconte Roger Ly Sing Sao, le père de Natihei.

S’il n’a pas gagné vendredi soir, il a tout donné… Rentré à l’hôtel au milieu de la nuit, le garçon de 9 ans s’est écroulé… Il a dormi 13h.

« C’est la première fois que je dors autant! J’ai été très stressé parce-qu’on m’a dit qu’il y avait beaucoup beaucoup beaucoup d’enfants de Papeete qui me regardaient! Alors je me suis dit : il faut que tu chantes super bien, parce-que tu chantes pour eux! Et pour moi, ben, j’ai bien chanté »

Natihei et ses parents vont rester une semaine pour profiter de Paris… Ils n’ont pas exclu de retenter un télécrochet, dès l’année prochaine …

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Witney, maquilleur et entrepreneur autodidacte

C’est une success-story que le confinement avait un peu occultée… Celle de Witney, maquilleur professionnel polynésien, qui a développé sa propre marque de rouges à lèvres.

Australie : un homme tué par un requin

Un homme est décédé samedi après avoir été attaqué par un requin pendant qu'il pêchait au harpon au large de la côte est de l'Australie, a indiqué la police.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV