lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

The Voice Kids : Noémie séduit les quatre coachs aux auditions à l’aveugle

Publié le

Noémie, qui représente la Polynésie à l'émission The Voice Kids, a séduit samedi soir les quatre coachs avec sa reprise de la chanson "Creep" de Radiohead. L'épisode a également révélé la participation d'une autre polynésienne, Elaia, qui vit en métropole.

Publié le 22/08/2020 à 22:00 - Mise à jour le 23/08/2020 à 6:11
Lecture 2 minutes

Noémie, qui représente la Polynésie à l'émission The Voice Kids, a séduit samedi soir les quatre coachs avec sa reprise de la chanson "Creep" de Radiohead. L'épisode a également révélé la participation d'une autre polynésienne, Elaia, qui vit en métropole.

Avec sa petite couronne de fleurs sur la tête, « pour montrer Tahiti », et son petit ukulele entre les mains, Noémie s’est accaparée samedi soir la scène des auditions à l’aveugle de la nouvelle saison de The Voice Kids.

« Mon challenge ce soir est de faire pleurer mon papa », a-t-elle lancé avant de livrer son interprétation de la chanson « Creep » du groupe Radiohead. En plus d’avoir réussi à faire pleurer son père, elle a également fait retourner, l’un après l’autre, les sièges des quatre coachs de l’aventure : Jenifer, Soprano, Kendji Girac et Patrick Fiori.

« C’était délicieux, c’était une plume sur ce plateau, c’est merveilleux. Surtout Radiohead, la reprendre au yukulélé, c’est une folie », a déclaré Patrick Fiori avant de demander « pourquoi le choix de cette chanson ? »

« Parce que mon papa regardait sur Internet des vidéos, il est tombé sur deux petites filles qui l’ont faite et il a pleuré. Pour moi d’habitude il ne pleure pas donc j’ai été jalouse et j’ai voulu la faire », a simplement répondu Noémie.

La jeune fille de 12 ans a également reçu des éloges de Jenifer, qui a utilisé son bouton « bloque » contre Kendji Girac : « Tu es venue avec ta fraîcheur avec une proposition qui est un gros contraste entre la chanson qu’on connaît qui est presque douloureuse à chanter tellement elle se doit d’être intense et tu es arrivée avec une fraîcheur et une plénitude, une sérénité qui étaient des plus agréables. Tu as une voix sublime ».

C’est finalement Jenifer, « la fille aux bottes jaunes », que Noémie a choisi pour coach.

Cliquez ici pour voir ou revoir sa prestation.

Elaia, une autre polynésienne dans l’aventure

Elaia et sa maman. (crédit photo : TF1)

L’émission The Voice Kids de samedi soir a révélé la participation d’Elaia, qui vit à Athis-Mont, dans l’Essonne, avec sa maman polynésienne et son papa basque.

Elaia, qui fêtait ses 12 ans le jour de son audition à l’aveugle, a alors confié : « Le chant est inné grâce à ma mère. Quand j’étais dans son ventre elle chantait, c’est elle qui me faisait mes berceuses. Elle m’a transmis ça et depuis c’est moi qui chante. »

Son interprétation de « Love On The Brain » de la chanteuse Rihanna n’est pas passée inaperçue des coachs, mais seuls Patrick Fiori et Kendji Girac se sont retournés sur les toutes dernières notes de la chanson.

Kendji Girac s’étant encore fait bloquer, Elaia a donc rejoint l’équipe de Patrick Fiori, ce qu’elle voulait depuis le départ.

« Faire partie des battles et avoir Patrick Fiori comme coach, c’est le meilleur de tous mes anniversaires ! », s’est-elle exclamée.

Cliquez ici pour voir ou revoir sa prestation.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.