A VOIR

|

Les pêches artisanales des territoires d’Outre-mer au cœur d’un atelier de l’Ifremer à Paris

Publié le

En Outre-mer, la pêche artisanale représente une part majeure du secteur et a un rôle important dans l’économie. Devant le manque de connaissances détaillées dans le domaine, l’Ifremer organise un atelier spécial avec les acteurs de la filière, les 5 et 6 décembre 2022 au siège du Comité National des Pêches et des Élevages Marins (CNPMEM) à Paris. Les précisions de nos partenaires d'Outremers360°.

Publié le 05/12/2022 à 12:03 - Mise à jour le 07/12/2022 à 8:20
Lecture < 1 min.

En Outre-mer, la pêche artisanale représente une part majeure du secteur et a un rôle important dans l’économie. Devant le manque de connaissances détaillées dans le domaine, l’Ifremer organise un atelier spécial avec les acteurs de la filière, les 5 et 6 décembre 2022 au siège du Comité National des Pêches et des Élevages Marins (CNPMEM) à Paris. Les précisions de nos partenaires d'Outremers360°.

Spécificité des Outre-mer français, l’essentiel de la flottille de pêche est composé de navires de moins de 12 mètres. La plupart des navires pratiquent une pêche artisanale qui utilise des lignes, casiers et filets. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) pointe d’ailleurs l’importance vitale de cette pêche artisanale pour de nombreuses populations côtières dans le monde, rappelant que 3 milliards de personnes sont dépendantes des produits de la mer comme principale source de protéines animales.

L’année 2022 est d’ailleurs l’“Année internationale de la pêche artisanale et de l’aquaculture” (en anglais IYAFA). C’est dans ce contexte que 80 participants se réunissent les 5 et 6 décembre et approfondissent leurs connaissances sur la pêche artisanale ultramarine

Pour Clara Ulrich, directrice adjointe à la Direction scientifique de l’Ifremer, “L’idée de l’atelier est de partager les avancées et résultats obtenus, et de discuter des futurs besoins de collaborations et des enjeux d’avenir. Par cet échange, on espère aussi convaincre du bien-fondé de la mutualisation des ressources et des compétences scientifiques, car si certains enjeux sont spécifiques à un territoire particulier, bien souvent les problématiques s’avèrent similaires sur différents territoires“.

En accord avec cet objectif, la France approfondit ses connaissances sur la pêche artisanale ultramarine dans le cadre de son Plan d’Action Outre-mer (PAOM) 2021-2025.