mercredi 1 avril 2020
A VOIR

|

Le grand costume de Pupu Tuha’a Pae a rejoint les collections du Musée de Tahiti et des îles

Publié le

À l’occasion du Nuuroa Fest’, ce samedi au Musée de Tahiti et des îles, le groupe Pupu Tuha’a Pae, qui a obtenu le prix du plus beau costume Hura Nui au dernier Heiva i Tahiti, a remis deux exemplaires de son grand costume à l’établissement.

Publié le 10/08/2019 à 17:33 - Mise à jour le 14/08/2019 à 10:12
Lecture 2 minutes

À l’occasion du Nuuroa Fest’, ce samedi au Musée de Tahiti et des îles, le groupe Pupu Tuha’a Pae, qui a obtenu le prix du plus beau costume Hura Nui au dernier Heiva i Tahiti, a remis deux exemplaires de son grand costume à l’établissement.

Deux nouveaux costumes ont rejoint ce samedi les collections du Musée de Tahiti et des îles.

À l’occasion du Nuuroa Fest’, qui permet aux troupes de ‘ori tahiti qui n’ont pas été lauréates lors du concours du Heiva i Tahiti de se produire à nouveau, le groupe Pupu Tuha’a Pae, qui a remporté le prix du plus beau costume Hura Nui cette année, a remis à l’établissement un exemplaire femme et un exemplaire homme de ce grand costume.

« C’est toujours un grand moment pour le musée, qui récupère ces costumes qui enrichissent cette collection, a expliqué le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu. C’est important parce que c’est aussi l’histoire du Heiva que l’on a dans cette collection. Avant, ça se passait de manière un peu discrète, puisqu’il n’y avait pas ce festival. Mais à l’occasion de ce festival, on a voulu marquer le coup avec ces costumes qui sont chaque année magnifiques. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En intégrant les collections du musée, ces costumes « vont être choyés », assure le ministre. « Ils vont d’abord être traités pour pouvoir intégrer les réserves du musée et leur durée de vie sera quand même beaucoup importante que s’ils restaient au sein des groupes. En effet, la majorité des costumes se détériorent quand même très rapidement. Au bout de quatre à cinq ans, il ne reste plus rien. Alors qu’au niveau du musée, on a des costumes qui sont bien plus anciens. Certains ont plus de 70 ans aujourd’hui… »

Et ils resteront bien à l’abri jusqu’à la prochaine exposition dédiée aux costumes du Heiva i Tahiti.

REPORTAGEThierry Teamo

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Du pain maison pendant le confinement

Nombreux sont ceux, depuis le début du confinement, à préparer leur pain à la maison, que ce soit pour éviter de sortir, ou encore pour des raisons d’hygiène. Nous sommes allés à la rencontre d’une famille de Papeete qui s’est mise avec brio à la boulangerie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV