Le musée de Tahiti et des îles dévoile sa nouvelle salle d’exposition

Publié le

C’est un moment très attendu dans le monde de la culture et du patrimoine. L’inauguration du nouveau Musée de Tahiti et des îles a eu lieu mardi soir. Avant sa réouverture officielle nous avons eu le privilège de découvrir la nouvelle salle d’exposition. Les visiteurs voyageront autour des 5 archipels. Des œuvres d’exception sont également prêtées par le Quai Branly , le British Museum et le musée d’archéologie de Cambridge .

Publié le 28/02/2023 à 19:00 - Mise à jour le 01/03/2023 à 10:32

C’est un moment très attendu dans le monde de la culture et du patrimoine. L’inauguration du nouveau Musée de Tahiti et des îles a eu lieu mardi soir. Avant sa réouverture officielle nous avons eu le privilège de découvrir la nouvelle salle d’exposition. Les visiteurs voyageront autour des 5 archipels. Des œuvres d’exception sont également prêtées par le Quai Branly , le British Museum et le musée d’archéologie de Cambridge .

Les 1400m2 de cet écrin moderne se dévoilent. La nouvelle salle d’exposition permanente est prête à accueillir le public. C’est l’aboutissement d’un long processus de travaux pour repenser entièrement la mise en place et en lumière des 600 objets des collections du musée. Les visiteurs peuvent ainsi circuler librement autour des œuvres, pour les découvrir sous tous les angles. Adrien est le scénographe de ce nouvel espace : « On a depuis le début souhaité faire un espace complètement ouvert, peut-être à l’image de la Polynésie, c’est-à-dire d’un territoire où les terres émergées ne sont pas si nombreuses. Et donc c’est une invitation à naviguer entre ces archipels, entre ces territoires et entre ces oeuvres. (…) Ce qui était important, c’est de permettre aux oeuvres de respirer, d’exister. Je pense qu’il était plus important de mettre en avant la polychromie des oeuvres qui est la leur plutôt que de leur créer un fond, un décor, plus ou moins artificiel, et surtout plus ou moins arbitraire. »

Du peuplement des îles, à la navigation en passant par les rites funéraires, la danse, le tatouage… c’est toute la culture et l’histoire polynésienne qui sont mises en valeur. Et pour cette réouverture, la collaboration avec les musées internationaux permet de réunir pour la première fois des objets emblématiques. La sculpture du dieu A’a de l’archipel des Australes est prétée pour 3 ans par le british Museum.

« C’est un moment très fort, c’est très excitant. J’ai vraiment hâte de voir comment les habitants de Rurutu et de Tahiti réagiront en découvrant A’a pour la première fois depuis 200 ans« , confie Julie Adams, responsable des collections d’Océanie au British Museum.

Le costume de deuilleur est aussi l’une des pièces majeures, tout comme le maro ‘ura, fragment de ceinture de chef  des îles de la Société. Pour s’approprier une part de cette culture et mieux la comprendre, des outils interactifs sont intégrés à la visite. « Et aussi beaucoup d’outils de médiation, beaucoup de plus qui je pense vont intéresser le jeune public et le public en général, ajoute la directrice du musée. Tout un programme aussi sur l’accessibilité des langues puisque les audioguides vont être mis à disposition en tahitien gratuitement. Il y a vraiment énormément d’axes différents sur lesquels on a travaillé et c’est vrai que c’est l’aboutissement d’un long travail. »

Pour Miriama Bono,« c’est une nouvelle histoire qui commence pour l’établissement. (…) On est à l’échelle des musées internationaux. On parle d’égal à égal avec les autres directeurs d’établissements, on est respectés, on est visités. Et je pense que même si nous notre premier public est le public polynésien, c’est aussi un argument fort à l’international. C’est aussi une image que l’on donne de notre pays qui est à la fois ancré dans sa culture mais aussi dans la modernité et dans le dynamisme. »

Entre ses murs conçus en bois et inox, le musée de Tahiti et des îles prend une nouvelle dimension. Des partenariats sont prévus pour que les échanges perdurent avec des musées régionaux et internationaux.

Dernières news

Activer le son Couper le son