A VOIR

|

L’artiste HTJ présente sa nouvelle exposition à la galerie Winkler

Publié le

HTJ (pour Hell Ton Jon), présente sa nouvelle exposition à la galerie Winkler de Papeete. Intitulée "hors d’œuvre", elle se tient du 6 au 18 octobre. Les férus d’art pourront découvrir ou redécouvrir le style original de l’artiste bien connu au fenua. Ce matin, il a également tenu une séance de live painting.

Publié le 08/10/2022 à 15:32 - Mise à jour le 08/10/2022 à 15:34
Lecture 2 minutes

HTJ (pour Hell Ton Jon), présente sa nouvelle exposition à la galerie Winkler de Papeete. Intitulée "hors d’œuvre", elle se tient du 6 au 18 octobre. Les férus d’art pourront découvrir ou redécouvrir le style original de l’artiste bien connu au fenua. Ce matin, il a également tenu une séance de live painting.

De l’extérieur, ses œuvres ne laissent pas insensible les passants. HTJ, figure bien connue du paysage artistique local qui a réalisé plusieurs fresques notoires, propose une nouvelle exposition. Le fruit d’un travail de recherches et d’expérimentions mêlant techniques de peintures et matières différentes.

“Il y a différentes techniques, là il y a du pochoir, de la bombe de peinture… J’avance et au fur et à mesure, j’essaie de voir ce que je peux trouver dans les formes, confie-t-il. Mais je pars surtout de figures géométriques abstraites en général, pour commencer”.

Pour Vaiana Drollet, galériste à la galerie Winkler, c’est un bonheur d’accueillir un tel artiste : “Je l’ai découvert il y a une dizaine d’année, il a la particularité de traiter le street-art avec des connotations polynésiennes. Il fait partie de ce groupe d’artiste qui représente l’art contemporain polynésien plutôt dans une mouvance de street art“.

Aujourd’hui, l’adolescent qui dessinait sur ses boogies et ses planches de surf a évolué. Ses supports, pas forcément : au cours de sa séance de live painting, il avance une peinture sur skateboard, un matériel de prédilection, qu’il n’a pas pu achever avant l’exposition.

Cette séance est aussi un prétexte pour rencontrer du monde et le public, qui est venu fourni. Des élèves du centre des métiers d’art sont présents, venus apprécier l’évolution de l’artiste polyvalent dans son art, et surtout en direct.

“Dans le métier de l’art, vaut mieux quand même goûter. Le mieux, c’est de venir plutôt que de regarder ça par un écran, assure Temehara Tehaapapa, élève en deuxième année au centre des métiers d’art. HTJ ça fait longtemps qu’il est dans le métier de l’art, je trouve que c’est pour moi l’artiste polynésien qui a le mieux percé actuellement, c’est pour ça que je suis là”.

L’exposition “hors d’œuvre” d’HTJ à la galerie Winkler se déroule du 6 au 18 octobre.