Politique climatique : Les parlements des îles du Pacifique rassemblées à Tonga

Publié le

La troisième conférence du groupe des parlements des îles du Pacifique (GPIP) se tient pour la première fois en dehors des limites de la Polynésie française. La réunion rassemble environ soixante participants du 22 au 24 août 2023 à Nuku'alofa, sur les îles Tonga.

Publié le 20/08/2023 à 16:34 - Mise à jour le 22/08/2023 à 10:16

La troisième conférence du groupe des parlements des îles du Pacifique (GPIP) se tient pour la première fois en dehors des limites de la Polynésie française. La réunion rassemble environ soixante participants du 22 au 24 août 2023 à Nuku'alofa, sur les îles Tonga.

L’objectif de cette nouvelle réunion du GPIP où est présent un groupe d’élus de la région polynésienne, dirigé par le président de l’assemblée, Antony Géros, est de mener des discussions approfondies autour de du thème du « réchauffement climatique et catastrophes : des impacts et de la science à l’action ». Un sujet qui amène les élus des diffénts parlements du Pacifique à « faire un état des lieux sur l’impact et les effets néfastes du changement climatique sur la vie des peuples et des Îles du Pacifique, du point de vue humain, social et économique » .

Cette rencontre constitue la troisième conférence du GPIP, créé en mars 2013 à l’initiative de l’assemblée de la Polynésie française. Actuellement, ce groupe compte 16 membres : Fidji, Hawaï, l’île de Pâques, les îles Cook, les îles Salomon, Niue, la Nouvelle-Calédonie, la Nouvelle-Zélande, Palau, la Polynésie française, Samoa, les Samoa américaines, Tokelau, Tonga, Vanuatu et Wallis-et-Futuna.

Outre les discussions sur l’environnement, cette rencontre offrira aux parlementaires de la région l’occasion de renforcer leurs liens et d’explorer des questions liées à l’avenir institutionnel du GPIP.

– PUBLICITE –

Dernières news