jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Le militaire tahitien détenu au Sénégal a été libéré

Publié le

SÉNÉGAL – Le tribunal correctionnel de Dakar a condamné ce jeudi Mike Teiho à 2 ans de prison dont 18 mois de probation pour coups et blessures à l’encontre d’Omar Watt. Le militaire tahitien ayant déjà effectué 7 mois de détention, il est ressorti libre.

Publié le 09/05/2019 à 8:47 - Mise à jour le 19/06/2019 à 13:12
Lecture < 1 min.

SÉNÉGAL – Le tribunal correctionnel de Dakar a condamné ce jeudi Mike Teiho à 2 ans de prison dont 18 mois de probation pour coups et blessures à l’encontre d’Omar Watt. Le militaire tahitien ayant déjà effectué 7 mois de détention, il est ressorti libre.

Poursuivi pour coups et blessures volontaires, le soldat tahitien Mike Teiho, arrêté dans l’affaire Omar Watt, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Dakar à 2 ans de prison dont 18 mois de probation, et une amende de 10 millions de francs CFA (1,8 million de Fcfp) de dommages et intérêts, nous apprend le site www.pressafrik.com.

Le juge lui a également interdit de fréquenter les débits de boissons et les environs de la maison d’Omar Watt.

Mike Teiho étant détenu depuis déjà 7 mois, il est donc ressorti libre.

Pour rappel, l’affaire remonte au 16 septembre dernier, à la sortie d’une boîte de nuit dans le quartier des Almadies, lorsqu’une altercation éclate entre une quinzaine de Sénégalais et cinq militaires français, dont Mike Teiho.

Au cours de la rixe, la victime reçoit un coup de poing à la tête. C’est ce coup, que Mike reconnaît avoir porté, qui lui a valu une mise en détention depuis le 27 septembre.

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.