MONDE

Le militaire tahitien détenu depuis 7 mois au Sénégal sera fixé sur son sort le 9 mai


Jeudi 25 Avril 2019 à 16:09

AFRIQUE DE L’OUEST – Mike Teiho, un militaire tahitien arrivé en juin dernier au Sénégal pour une mission de coopération de défense, s’est retrouvé incarcéré depuis fin septembre à suite d’une rixe. Accusé de coups et blessures volontaires, son procès a eu lieu ce jeudi.


(source photo : aitoguerrierdupacifique.com)
(source photo : aitoguerrierdupacifique.com)
Le procès de Mike Teiho, détenu depuis le 27 septembre dernier au Sénégal, s’est tenu ce jeudi à Dakar. Le militaire tahitien a comparu pour coups et blessures volontaires sur la personne d’Omar Watt.
 
L’affaire remonte au 16 septembre dernier, à la sortie d’une boîte de nuit dans le quartier des Almadies, lorsqu’une altercation éclate entre une quinzaine de Sénégalais et cinq militaires français, dont Mike Teiho, nous apprend le site aitoguerrierdupacifique.com.
 
Au cours de la rixe, la victime reçoit un coup de poing à la tête. C’est ce coup, que Mike reconnaît avoir porté, qui lui a valu une mise en détention depuis le 27 septembre.
 
Deux versions s’opposent sur l’origine de la rixe. Selon l’avocat du Tahitien, Me Daff, ce dernier aurait été pris à partie par un groupe de jeunes qui tentaient de lui prendre son téléphone. Selon la partie adverse, les militaires se seraient mis à taquiner une fille qui accompagnait les Sénégalais et la situation aurait dégénéré.
 
L’affaire avait défrayé la chronique au Sénégal, surtout après que la famille d’Omar Watt a déclaré qu’il était dans le coma suite au coup porté. Une version toutefois réfutée par les autorités hospitalières de Dakar, qui ont clairement indiqué que le blessé n’a jamais été dans le coma…
 
Au cours du procès, la partie civile a demandé 1 milliard de francs CFA, soit un peu plus de 182 millions de Fcfp, pour dommage et intérêts.
 
Si le Tahitien originaire de Papeari encourt jusqu’à 5 cinq ans de prison ferme selon le code pénal du Sénégal, le procureur a requis 2 ans de prison avec sursis et 7 mois ferme. La décision du tribunal a été mise en délibéré au 9 mai.
 
Mais pour un proche du Tahitien, qui a assisté au procès, c’est de bon augure puisque Mike Teiho a déjà passé 7 mois en détention. Donc si le tribunal suit les réquisitions du procureur, le 'aito devrait sortir libre le 9 mai.
 
Âgé de 22 ans, Mike s’était engagé en 2017 avant de quitter le fenua pour rejoindre un régiment d’artillerie en métropole. Arrivé au Sénégal en juin 2018 pour une mission de coopération de défense, il devait rentrer en octobre dernier.
 
Rédaction web






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes