mercredi 4 août 2021
A VOIR

|

Le coronavirus se propage aux Fidji qui se refusent à un confinement

Publié le

Les autorités sanitaires des Fidji ont reconnu, pour la première fois jeudi soir, que l'épidémie de Covid-19 s'était largement propagée au sein de la population de l'archipel du Pacifique sud où le variant Delta est apparu en avril.

Publié le 25/06/2021 à 14:30 - Mise à jour le 25/06/2021 à 14:31
Lecture 2 minutes

Les autorités sanitaires des Fidji ont reconnu, pour la première fois jeudi soir, que l'épidémie de Covid-19 s'était largement propagée au sein de la population de l'archipel du Pacifique sud où le variant Delta est apparu en avril.

Cependant, le gouvernement continue à rejeter les appels à un confinement du pays, estimant qu’il ne serait pas respecté et qu’il se révèlerait inefficace.

Le ministre de la Santé James Fong a annoncé que les Fidji avaient enregistré 308 cas, pour une population totale de 930 000 habitants, ce qui porte à près de 2 800 le nombre total de personnes contaminées depuis début avril.

M. Fong a estimé que la population était peu encline à se conformer aux restrictions imposées et que les autorités n’avaient pas les moyens de le faire respecter, notamment dans les bidonvilles densément peuplés.

“La difficile réalité est que les Fidjiens vivant au sein de la population la plus vulnérable au virus – notamment celle des bidonvilles – sont également les plus vulnérables à la catastrophe socio-économique qu’entraînerait un confinement durant 28 jours”, a-t-il affirmé.

“Même dans le cadre d’un confinement aussi strict, nous pensons que le virus continuerait à circuler dans nombre de ces communautés“, selon lui.

Après une année au cours de laquelle aucun cas de coronavirus n’avait été enregistré, des premières personnes ont été testées positives au très contagieux variant Delta du Covid-19 en avril.

Le nombre de cas continue d’augmenter, doublant tous les neuf jours. “Cela nous fait dire qu’il y a une transmission généralisée (du virus) au sein de la population”, a déclaré la responsable de la protection de la santé du gouvernement, Aalisha Sahukha.

“Avec l’augmentation du nombre de cas, nous nous attendons à une augmentation des maladies graves et des décès”, a-t-elle ajouté, soulignant que les hôpitaux n’étaient pas encore saturés. 

Les deux plus grands hôpitaux des Fidji ont déjà été transformés en établissements dédiés au Covid-19, tandis que des hôpitaux de campagne ont été mis en place pour prendre en charge les patients non atteints par le coronavirus.

La stratégie du gouvernement est de recourir à des confinements localisés pour limiter le virus tout en vaccinant la population. 

Seulement environ 1% des Fidjiens a été entièrement vacciné, la Croix-Rouge attribuant la lenteur du déploiement à la désinformation sur le vaccin circulant sur internet. 

Vendredi, dans un discours retransmis sur internet, le président Joiji Konrote a exhorté ses compatriotes à se faire vacciner. 

“C’est l’un de nos principaux espoirs pour contrôler la propagation du virus”, a-t-il dit.

infos coronavirus