Îles Salomon : le Premier ministre sortant pro-Pékin loin de la majorité au Parlement

Publié le

Le Premier ministre sortant des îles Salomon n'a pas obtenu de majorité absolue à l'issue des élections, selon les résultats encore partiels lundi, ce qui va contraindre le dirigeant pro-Pékin du pays du Pacifique à chercher des partenaires pour une coalition.

Publié le 22/04/2024 à 10:17 - Mise à jour le 22/04/2024 à 16:14

Le Premier ministre sortant des îles Salomon n'a pas obtenu de majorité absolue à l'issue des élections, selon les résultats encore partiels lundi, ce qui va contraindre le dirigeant pro-Pékin du pays du Pacifique à chercher des partenaires pour une coalition.

Our Party, la formation de Manasseh Sogavare, a remporté 12 sièges, alors que six sont encore en jeu, selon les résultats provisoires du scrutin de mercredi rapportés par la radiotélévision publique, le plaçant loin d’une majorité au sein du Parlement de 50 sièges.

Les négociations qui s’annoncent pour une coalition devraient être suivies de près par les grandes puissances, car elles pourraient avoir des conséquences importantes sur les velléités de Pékin dans le Pacifique Sud. 

M. Sogavare a signé un pacte de sécurité avec Pékin en 2022 et a permis l’expansion rapide des intérêts chinois dans l’archipel pauvre du Pacifique.

Les deux principaux partis rivaux de M. Sogavare, qui détiennent à eux deux 12 sièges, se sont tous deux exprimé en faveur d’une réduction de l’influence de la Chine.

Le reste des sièges a été obtenu par des élus indépendants ou de petits partis, dont les allégeances sont imprévisibles.

Les périodes d’élections peuvent être tendues dans l’archipel, de précédents scrutins ayant débouché sur des émeutes.

Le week-end dernier, la police a réprimé un accès de violence limité entre deux villages de l’île de Malaita, déclenchée par le résultat local des élections.

Une bande d’hommes a endommagé « une source d’eau, le bâtiment d’une église et des habitations » dans un village voisin après une dispute liée aux résultats du vote, selon la police. 

Dans les prochains jours, les représentants des partis vont se réunir afin de tenter de former une majorité. La désignation d’un Premier ministre, un processus à huis clos, peut prendre plusieurs semaines. 

Dernières news