samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

De nouveaux décrets en préparation pour permettre la « quatorzaine » en arrivant en Outre-mer

Publié le

La mesure de "quatorzaine stricte" pour chaque personne arrivant en Outre-mer, mise à mal par le Conseil constitutionnel, va faire l'objet de nouveaux décrets "dans les prochains jours", a annoncé mardi soir la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Publié le 12/05/2020 à 10:29 - Mise à jour le 13/05/2020 à 12:40
Lecture 2 minutes

La mesure de "quatorzaine stricte" pour chaque personne arrivant en Outre-mer, mise à mal par le Conseil constitutionnel, va faire l'objet de nouveaux décrets "dans les prochains jours", a annoncé mardi soir la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Quatorzaine en outre-mer : retrouvez mon intervention vidéo à ce sujet.

Posted by Annick Girardin on Tuesday, May 12, 2020


Depuis le 30 mars, « conformément aux recommandations du conseil scientifique, une quatorzaine stricte a été mise en place à l’arrivée dans les territoires », explique la ministre dans une vidéo mise en ligne mardi soir. Cette mesure « s’est avérée essentielle » dans la lutte contre l’épidémie en Outre-mer, dit-elle. 

Mais lundi, si le Conseil constitutionnel a validé la loi prorogeant jusqu’au 10 juillet l’état d’urgence sanitaire et organisant le déconfinement, il a notamment censuré la mesure instaurant une quatorzaine stricte pour toute personne arrivant en Outre-mer

Il a considéré comme mesures « privatives de liberté » celle consistant en « un isolement complet, lequel implique une interdiction de ‘toute sortie' » ou celle qui impose « à l’intéressé de demeurer à son domicile ou dans son lieu d’hébergement pendant une plage horaire de plus de douze heures par jour ». Il a donc censuré ces mesures, estimant qu’elles n’étaient pas accompagnées de garanties « quant aux obligations pouvant être imposées aux personnes y étant soumises, à leur durée maximale et au contrôle de ces mesures par le juge judiciaire ».

Le Conseil constitutionnel a « confirmé que le principe des quatorzaines est justifié pour protéger nos territoires », explique Annick Girardin, mais il a aussi « considéré que ces quatorzaines devaient nécessairement s’accompagner des garanties qui sont désormais prévues par la loi »

« Le gouvernement prendra donc dans les prochains jours les décrets permettant de mettre en oeuvre les mesures de quarantaine prévues par la loi du 12 mai », ajoute la ministre. 

Actuellement, pour ceux qui sont actuellement en quatorzaine, des sites d’hébergement collectifs sont ouverts. 

« La loi ne remet pas en question les mesures déjà prises », précise la ministre. « Tous ceux qui sont venus en outre-mer en connaissant les modalités de quatorzaine ces deux dernières semaines restent dans les lieux qui leur ont été assignés par arrêté », précise la ministre.
 

Dans la perspective de l’ouverture progressive des territoires d’outre-mer, j'ai sollicité un 2e avis du Conseil…

Posted by Annick Girardin on Wednesday, May 13, 2020


Par contre, « les nouveaux arrivants » en outre-mer « dans les prochains jours devront signer un contrat d’engagement à respecter une quatorzaine stricte en site dédié ou à leur domicile », précise Mme Girardin, qui en appelle au « civisme » des ultramarins. 

« Je rappelle que le principe d’une interdiction d’entrée dans les territoires demeure et que seuls les motifs impérieux pour voyager, qui sont d’ordre familial, de santé ou professionnel sont justifiés », ajoute-t-elle. 

SourceAFP

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les membres du Polynesian Kingdom of Atooi expulsés du...

Les représentants du mouvement Polynesian Kingdom of Atooi qui revendiquent les terres du marae Arahurahu de Paea ont été expulsés ce mercredi matin....

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV