samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie ferme son aéroport vendredi à minuit

Publié le

Tous les vols internationaux à destination et au départ de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus à partir de vendredi minuit, a annoncé le gouvernement local qui avait auparavant prévu un plus long délai.

Publié le 20/03/2020 à 12:03 - Mise à jour le 20/03/2020 à 12:21
Lecture 2 minutes

Tous les vols internationaux à destination et au départ de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus à partir de vendredi minuit, a annoncé le gouvernement local qui avait auparavant prévu un plus long délai.

Initialement, le trafic devait s’arrêter progressivement d’ici mardi mais l’exécutif a décidé vendredi en fin de journée de raccourcir le délai, en annonçant une fermeture de l’aéroport international de La Tontouta vendredi à minuit (14 heures, heure de Paris).

Dans un communiqué, le gouvernement local a justifié cette décision par « l’état actuel des capacités d’accueil des centres de quatorzaine », où depuis jeudi tous les passagers arrivant sont strictement confinés. Des hôtels ont été réquisitionnés à cet effet. Avant minuit vendredi, environ 600 passagers en provenance de Paris, Tokyo, Auckland, Brisbane et Port-Vila (Vanuatu) sont attendus.

« Pour permettre aux non-résidents de retourner dans leur pays », le gouvernement a demandé à la compagnie Air Calédonie International d’organiser leur rapatriement « dans les meilleurs conditions et délais », sans plus de détails.

A l’appel des chefs coutumiers kanak de la région où se trouve l’aéroport, quelques manifestants étaient rassemblés vendredi pour réclamer l’interruption immédiate du trafic.

Les deux premiers cas de Covid-19 ont été détectés mercredi sur le Caillou, où 18 personnes se trouvent pour l’instant dans le centre officiel de quarantaine, 828 sont en autoconfinement à leur domicile et 342 dans un hôtel.

Bars, restaurants, cinémas et tous les établissements scolaires et de formation sont fermés mais il n’y a pas de confinement total de la population, ni de fermetures des autres commerces.

Alors que les professionnels de santé déplorent l’absence de matériels de protection, le porte-parole du gouvernement Christopher Gygés a déclaré vendredi que l’archipel disposait d’un stock de 300 000 masques, que chaque professionnel de santé allait en recevoir 60 et qu’une commande d’un million de masques avait été faite.

Porte-parole d’un collectif d’une centaine de praticiens privés et publics, Joël Kamblock, cardiologue, a affirmé à l’AFP « n’avoir encore rien vu » et a déploré que le confinement total n’ait pas été déclaré « pendant qu’il est encore temps ».

« Les autorités misent sur l’hypothèse que le virus n’est pas circulant en Nouvelle-Calédonie. Je n’y souscris pas et ça m’inquiète beaucoup », a-t-il ajouté.

La forte prévalence des maladies respiratoires, du diabète, de l’obésité ou de l’hypertension au sein de la population calédonienne alimente l’inquiétude des médecins, en cas de propagation du virus.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.