lundi 21 septembre 2020
A VOIR

|

La team brouette repart pour un tour

Publié le

La team brouette a repris son tour de l’île pour une deuxième édition intitulée Fa’ati no Ananahi. Porte-parole d'une jeunesse inquiète pour l'avenir de son pays, la petite équipe doit aussi se rendre à Moorea pour rencontrer la population et les candidats aux municipales. Partis de la cathédrale, les marcheurs de l’environnement ont poussé leur brouette, symbole de l’abondance, jusqu’à Faa'a. C'est là, sur le marché de la commune que les candidats sont venus à leur rencontre.

Publié le 15/02/2020 à 16:57 - Mise à jour le 17/02/2020 à 9:25
Lecture 2 minutes

La team brouette a repris son tour de l’île pour une deuxième édition intitulée Fa’ati no Ananahi. Porte-parole d'une jeunesse inquiète pour l'avenir de son pays, la petite équipe doit aussi se rendre à Moorea pour rencontrer la population et les candidats aux municipales. Partis de la cathédrale, les marcheurs de l’environnement ont poussé leur brouette, symbole de l’abondance, jusqu’à Faa'a. C'est là, sur le marché de la commune que les candidats sont venus à leur rencontre.

Passage symbolique pour la team brouette : la mairie de Faaa. Pas de comité d’accueil, mais un portail entre-ouvert. Jason et ses copains franchissent le seuil pour interpeller les candidats aux communales sur les enjeux de la transition écologique. Le message est le même : il s’agit de consommer autrement pour sauver la planète.

« L’autonomie alimentaire c’est la plus grande priorité, ici on dépend trop de l’importation, on mange trop de chose d’ailleurs, à un moment le pétrole va venir à manquer, on doit se préparer à planter des choses d’ici pour qu’on puisse manger des choses d’ici, développe Jason Man Sang. Notre objectif c’est de se réapproprier nos vallées, nos terres domaniales pour que nos enfants puissent manger, tout simplement. » Plus concrètement, le leader de la team voit une première étape qui consiste à redorer l’image de l’agriculteur. « Il est trop considéré comme un métier de bas étage, alors que c’est celui qui nourrit son peuple et sa famille. (…) On devrait retourner aux techniques ancestrales qui se rapprochent beaucoup de tout ce qui agro-écologie et permaculture. (…) Ce qui nous permettrait d’entrer dans une agriculture extrêmement productive, capable de s’adapter à tous les climats. »

Jason Man Sang, leader de la team brouette.

Au marché de Faaa, ce message vers l’autonomie alimentaire trouve un écho favorable auprès des vendeurs et de la clientèle. Mais derrière les mots se cachent des réalités très différentes.

« C’est bien de retourner à la terre mais moi je préfère être salarié, et avoir des revenus pour ma retraite » confie honnêtement un passant. « C’est une bonne chose si les élus arrivés au pouvoir font des efforts, parce qu’on a besoin du secteur primaire » glisse une fleuriste.

Les partis politique jugent eux-aussi les questions environnementales importantes. Tous les candidats en parlent. Véritable prise de conscience face à l’urgence climatique, ou simple opportunisme, chacun y va de son étalage de mesures devant la team brouette.

« C’est courageux de leur part, salue Heia Parau Tokoragi, tête de liste A ti’a mai à Faa’a, ça correspond exactement à ce que nous voulons proposer à la population. C’est une question de volonté politique, pour faciliter et soutenir l’agriculture naturelle. Il faut pousser et soutenir les jeunes à se lancer dans la permaculture. »

« Y a plein de terres domaniales, c’est pas possible qu’il y en ai pas, renchérit Laurent Tarahu Tamarii Faaa no Ananahi. L’agriculture c’est la base, il faut planter. La politique du gouvernement c’est de planter du béton, et des bâtiments. »

Après Faaa, direction Punaauia dans l’après-midi. La team brouette espère boucler son tour de l’île dès jeudi, 11 heures, place Vaiete. Jason et ses compagnons se rendront ensuite à Moorea pour rencontrer la population et faire des propositions cette fois aux candidats de l’île sœur. Si ces derniers emportent la mairie, la petite équipe ne manquera pas de leur rappeler les promesses enagégees.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV