Bark Air : une compagnie aérienne de luxe pour chiens vole entre New York et Los Angeles

Publié le

Imaginez : des chihuahuas, golden retriever, teckels… dans un avion. Et non pas confinés dans un espace dédié, mais bien en cabine, traités comme des passagers. C’est ce qu’a réalisé Bark Air (aboyer en anglais) sur son vol inaugural le 23 mai entre New York et Los Angeles.

Publié le 29/05/2024 à 11:49 - Mise à jour le 29/05/2024 à 13:35

Imaginez : des chihuahuas, golden retriever, teckels… dans un avion. Et non pas confinés dans un espace dédié, mais bien en cabine, traités comme des passagers. C’est ce qu’a réalisé Bark Air (aboyer en anglais) sur son vol inaugural le 23 mai entre New York et Los Angeles.

La compagnie aérienne américaine dédiée aux chiens a effectué son premier vol New York-Londres jeudi dernier. À bord de ce jet privé : 10 chiens et leurs propriétaires. Pour ce trajet, les billets étaient vendus au tarif exorbitant de 6000 dollars soit 660 900 Fcfp, champagne (pour l’humain) et croquettes inclus.

Les passagers à quatre pattes ont été traités comme des rois : friandises à volonté, lits confortables, serviettes rafraîchissantes et même boutons d’urgence pour se faire caresser le ventre étaient disponibles…

Au moment de la réservation, la compagnie recueille toutes les informations sur le chien, son maitre et le voyage pour fournir « la meilleure expérience de voyage possible » explique Bark Air sur son site internet. Il est prévu que l’appareil, un Gulfstream G5s, ne vol jamais au maximum de sa capacité, pour « assurer assez d’espace et de confort aux passagers ».

Du haut de gamme, quand la plupart des compagnies aériennes ne permettent de transporter que des petits animaux en cabine, enfermés et sur certains trajets.

Le processus est parfois contraignant : le propriétaire doit présenter le carnet de santé mis à jour de son animal, un certificat de bonne santé et prouver les vaccinations obligatoires, dont celle contre la rage. Les chats et grands chiens doivent voyager dans une cage homologuée et conforme aux normes IATA, doivent être identifiés au moyen d’une puce électronique ou, si c’est au sein de l’UE, d’un passeport européen.

Dernières news

Activer le son Couper le son