SOCIÉTÉ

Kai Hotu Rau va pouvoir relancer son activité


Vendredi 15 Janvier 2016 à 14:19 | Lu 350 fois

AGRICULTURE - La relance de cette société "correspond à un véritable besoin pour l'activité agricole du Pays", estime le président Edouard Fritch. Kai Hotu Rau recevra bénéficiera de 70 millions de Fcfp du Pays.


Willy Chung Sao,  président du conseil d’administration de Kai Hotu Rau. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Willy Chung Sao, président du conseil d’administration de Kai Hotu Rau. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le président du conseil d’administration de Kai Hotu Rau, Willy Chung Sao, ont signé, vendredi matin, à la présidence, une convention qui conditionne le versement de l’avance en compte courant, au profit de la société Kai Hotu Rau, afin de favoriser la relance de ses activités. 70 millions de Fcfp vont être versés à Kai Hotu Rau. "Ça correspond à un véritable besoin pour l'activité agricole du Pays, estime le président Edouard Fritch. Comme vous le savez, les petits agriculteurs aujourd'hui ont beaucoup de mal à se positionner sur le marché des légumes. Ils vraiment besoin d'être accompagnés. Ils ont de vrais problèmes de constance dans la production et donc dans les engagements qu'ils peuvent prendre auprès de fournisseurs. Il leur faut donc un organisme qui puisse collecter les différentes ressources des agriculteurs et qui puisse à un moment donné les regrouper, les préparer et les mettre à la vente", explique le président du Pays. 
 
Le 29 décembre dernier, le Conseil des ministres a approuvé l’attribution d’une avance en compte courant au profit de la société anonyme Kai Hotu Rau, créée en 2009, dont le Pays est actionnaire à 49%, et ce dans le but de relancer les activités de cette société spécialisée dans la commercialisation des produits agricoles. Les actionnaires privés et publics ont également décidé de réabonder à part également la trésorerie de cette société, qui va ainsi pouvoir progressivement reprendre ses activités d’achat, de collectage et de vente des productions en provenance de tous les archipels.
 
La société Kai Hotu Rau a notamment pour objet :
 
- l’achat et la vente des productions agricoles de la Polynésie française et tous produits du secteur primaire, dont les fruits, les légumes, la vanille, les fleurs, la viande, le poisson et plus généralement de tous produits alimentaires,

- le collectage, le tri, le calibrage et le conditionnement des productions agricoles et du secteur primaire, la promotion, le stockage, la commercialisation, la distribution desdits produits

- l’importation et l’exportation de produits du secteur primaire et de tout ce qui s’y rapporte.
 
La reprise d’activité de cette structure est accompagnée par l’établissement de plans de campagne par le service du développement rural qui pourront, le cas échéant, prendre la forme de contrats entre les producteurs, s’engageant sur des niveaux de production en quantité, qualité et régularité, et la société Kai Hotu Rau, celle-ci s’engageant à acheter et distribuer la production.
"Aujourd'hui on veut d'abord vraiment calibrer, voir la qualité, pousser les producteurs à produire de la qualité", déclare Willy Chung Sao. Pour le consommateur, cela devrait se traduire par des produits plus "jolis à l'étale". Le prix des produits devrait également baisser. Le souhait du président du conseil d’administration est de maintenir les prix stables toute l'année.  
 
 
Rédaction Web avec communiqué de presse (Interviews : Laure Philiber)

Edouard Fritch, président de la Polynésie française


Willy Chung Sao, président du conseil d’administration de Kai Hotu Rau







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard