lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Mystérieuse disparition sur l’Aranui

Publié le

En début de semaine le parquet de Papeete est averti de la disparition d’un septuagénaire durant une croisière du cargo-mixte Aranui 5. L’homme serait très probablement passé par-dessus bord.

Publié le 13/11/2020 à 15:40 - Mise à jour le 13/11/2020 à 15:40
Lecture 2 minutes

En début de semaine le parquet de Papeete est averti de la disparition d’un septuagénaire durant une croisière du cargo-mixte Aranui 5. L’homme serait très probablement passé par-dessus bord.

Les faits se seraient déroulés dans la nuit du lundi 9 novembre, alors que l’Aranui 5 quittait l’archipel des Marquises pour rejoindre celui des Tuamotu. Selon les premiers éléments de l’enquête un homme de 78 ans, un ancien pharmacien qui effectuait une croisière tout seul, aurait été aperçu en pleurs sur le pont du navire par un membre d’équipage. Ne sachant pas comment l’aborder, le matelot aurait gardé un œil sur lui un moment avant de finalement retourner à ses occupations.

Deux passagers disent avoir entendu vers une heure du matin, comme un objet imposant tombant à l’eau.

Ce n’est que vers treize heures le lendemain que l’équipage se rend compte de l’absence du septuagénaire, en voyant que l’homme n’était présent ni au petit-déjeuner, ni au déjeuner. Après avoir retrouvé sa cabine vide, l’équipage opère une fouille méthodique du navire. Alerté, les autres passagers aident l’équipage et certains se seraient avancés à donner des témoignages sur le passager manquant. L’homme prenait ses repas seul sur une table à part et ne parlait avec quasiment personne. Deux passagers ont déclaré qu’ils avaient entendu un grand bruit vers une heure du matin, comme un objet imposant tombant à l’eau.

N’ayant retrouvé trace du passager manquant à bord, le capitaine aurait décidé de faire demi-tour pour tenter de retrouver le malheureux s’il était tombé à l’eau. Mais plus de douze heures se sont écoulées depuis la prétendue disparition et retourner sur la zone où cela aurait pu se produire n’aurait mené à rien. Averti entre-temps, le JRCC a dépêché sur place un hélicoptère pour procéder aux recherches, mais retrouver un homme sans bouée, ni balise au milieu de l’océan dans une zone indéterminée équivalait à chercher une aiguille dans une meule de foin.

À l’arrivée de l’Aranui 5 sur l’atoll de Rangiroa, le capitaine a été entendu par la gendarmerie. L’homme n’a laissé aucune note ou lettre qui permettrait d’attester un éventuel suicide. Un détail remarqué par les enquêteurs : l’homme n’a quasiment pas consommé d’alcool durant toute sa croisière.

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.