samedi 4 juillet 2020
A VOIR

|

Bébé décédé lors d’un évasan : Edouard Fritch veut prendre des « mesures d’urgence »

Publié le

Depuis New York, le président Edouard Fritch a tenu a réagir en vidéo suite au drame survenu lors d'un évasan depuis les Marquises.

Publié le 08/10/2019 à 11:20 - Mise à jour le 08/10/2019 à 16:31
Lecture < 1 min.

Depuis New York, le président Edouard Fritch a tenu a réagir en vidéo suite au drame survenu lors d'un évasan depuis les Marquises.

Edouard Fritch réagit suite au décès du nourrisson au cours de son évacuation sanitaire depuis l’île de Ua Pou vers Nuku Hiva

Posted by Présidence de la Polynésie française on Tuesday, October 8, 2019

L’émotion se poursuit suite au décès du petit Hoane, bébé de 3 mois qui a succombé lors de son évasan dimanche depuis les Marquises. Sylavana Puhetini, élue et Marquisienne, était l’invitée de nos journaux lundi : « En tant que mère et Marquisienne je suis en colère. Après ce n’est pas avec la colère qu’on peut régler les choses. »

Les autorités sont conscientes du problème des évasans dans les îles. Sylvana Puhetini est d’ailleurs rapporteure d’une mission  portant sur les conditions de prise en charge des patients bénéficiant d’une évacuation sanitaire inter-îles : « Depuis le 19 septembre, on a mis en place cette mission d’information avec Eliane Tevahitua. Ce sont des auditions qu’on convoque, toutes les personnes qui gravitent autour des evasan, que ce soit le SAMU, SMUR, Air Archipels, Air Tahiti et Tahiti Nui Helicoptère. Tout le monde a répondu (…) On a des appareils qui sont trop vieux, qu’il faut renouveler.« 

Ce mardi, le président Edouard Fritch, qui a demandé une enquête suite au drame de dimanche, a tenu a réagir lui-même, dans une vidéo postée sur Facebook : « Le gouvernement est tout aussi sensible au décès de chacun de nos enfants. Qu’ils soient victimes de maladies ou d’un accident. A chaque fois, c’est un drame pour nous. Dans le cas du nourrisson Hoane, j’ai demandé au ministre de la Santé qu’une enquête soit menée afin que nous comprenions les faits réels et ainsi identifier les lacunes éventuelles de la chaîne de décision de nos évacuations sanitaires. Le Pays assumera sa part de responsabilité. Et je souhaite que toute la lumière soit faite sur ce triste événement. Dès notre retour de New York ce vendredi, je convoquerais les acteurs concernés par ce drame pour qu’ensemble, nous prenions les premières mesures d’urgence sans attendre les résultats de l’enquête. »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Municipales 2020 : À Arue, un second tour boudé...

À Arue, trois listes s’affrontent : celle de Teura Iriti, de Tepuanui Snow et de Philip Schyle. La maîtrise de la crise sanitaire semble avoir fait revenir les électeurs au second tour, sans pour autant atteindre le niveau de 2014. Si la participation s’améliore par rapport au premier tour, elle est clairement marquée par un désintérêt général des électeurs.

Dans la course aux sénatoriales

https://youtu.be/JIo-iab0rrc Arue pour l’alliance menée par Teura Iriti, Paea pour celle d’Antony Géros : les victoires des numéros...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV