dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Bébé décédé lors d’un évasan : Edouard Fritch veut prendre des « mesures d’urgence »

Publié le

Depuis New York, le président Edouard Fritch a tenu a réagir en vidéo suite au drame survenu lors d'un évasan depuis les Marquises.

Publié le 08/10/2019 à 11:20 - Mise à jour le 08/10/2019 à 16:31
Lecture < 1 min.

Depuis New York, le président Edouard Fritch a tenu a réagir en vidéo suite au drame survenu lors d'un évasan depuis les Marquises.

Edouard Fritch réagit suite au décès du nourrisson au cours de son évacuation sanitaire depuis l’île de Ua Pou vers Nuku Hiva

Posted by Présidence de la Polynésie française on Tuesday, October 8, 2019

L’émotion se poursuit suite au décès du petit Hoane, bébé de 3 mois qui a succombé lors de son évasan dimanche depuis les Marquises. Sylavana Puhetini, élue et Marquisienne, était l’invitée de nos journaux lundi : « En tant que mère et Marquisienne je suis en colère. Après ce n’est pas avec la colère qu’on peut régler les choses. »

Les autorités sont conscientes du problème des évasans dans les îles. Sylvana Puhetini est d’ailleurs rapporteure d’une mission  portant sur les conditions de prise en charge des patients bénéficiant d’une évacuation sanitaire inter-îles : « Depuis le 19 septembre, on a mis en place cette mission d’information avec Eliane Tevahitua. Ce sont des auditions qu’on convoque, toutes les personnes qui gravitent autour des evasan, que ce soit le SAMU, SMUR, Air Archipels, Air Tahiti et Tahiti Nui Helicoptère. Tout le monde a répondu (…) On a des appareils qui sont trop vieux, qu’il faut renouveler.« 

Ce mardi, le président Edouard Fritch, qui a demandé une enquête suite au drame de dimanche, a tenu a réagir lui-même, dans une vidéo postée sur Facebook : « Le gouvernement est tout aussi sensible au décès de chacun de nos enfants. Qu’ils soient victimes de maladies ou d’un accident. A chaque fois, c’est un drame pour nous. Dans le cas du nourrisson Hoane, j’ai demandé au ministre de la Santé qu’une enquête soit menée afin que nous comprenions les faits réels et ainsi identifier les lacunes éventuelles de la chaîne de décision de nos évacuations sanitaires. Le Pays assumera sa part de responsabilité. Et je souhaite que toute la lumière soit faite sur ce triste événement. Dès notre retour de New York ce vendredi, je convoquerais les acteurs concernés par ce drame pour qu’ensemble, nous prenions les premières mesures d’urgence sans attendre les résultats de l’enquête. »

infos coronavirus