fbpx
dimanche 23 février 2020
A VOIR

|

Voile: Un polynésien aux JO de Rio 2016

Publié le

Publié le 31/03/2016 à 10:34 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:01
Lecture 2 minutes

Les polynésiens se distinguent, en voile, dans l’Atlantique : quadruple champion du monde de Nacra 17 avec Marie Riou, Billy Besson portera les couleurs de la France à Rio au mois d’août. Une sélection dont il se félicite sur le site internet de la fédération : “Je suis extrêmement fier de pouvoir représenter la France aux Jeux de Rio, mais au-delà de cela, il va falloir aller chercher une performance. J’ai du mal à me rendre compte de tout ce que nous réalisons avec Marie depuis le début de l’olympiade, car nous sommes dans notre élément, on fait ce qu’on aime et qu’on sait faire. A présent, il nous reste un peu moins de six mois avant le début des Jeux et notre objectif est bien évidemment de continuer  sur notre lancée pour décrocher la plus belle médaille à Rio”. 

 

Billy Besson, âgé de 35 ans, est né à Papeete d’un père français et d’une mère polynésienne.
C’est sur les lagons du fenua qu’il débute la voile. Aujourd’hui licencié au club du Sport Nautique de l’Ouest à Nantes et membre du Pôle France de La Rochelle, Billy persuade sa coéquipière, Marie Riou, de tout faire pour se sélectionner lorsque le Nacra 17 fait son entrée au programme des Jeux, en 2013. Depuis le début de l’olympiade, le duo s’est imposé comme la référence de sa série : quadruples Champions du Monde, ils feront office de favoris à Rio. Ils ont déjà été élus Marins de l’année (FFV) au salon nautique de Paris 2015.

En attendant les Jeux olympiques, une partie de la sélection participe au 47 ème trophée princesse Sofia à Palma de Majorque. Il se termine demain et nos deux français sont pour l’instant premiers, et de loin, dans leur catégorie. A leurs côtés, un autre enfant du fenua: Moana Vaireaux, qui a lui aussi tenté une qualification pour Rio.
 

Laure Philiber 

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X