samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Vidéo – Pirae conserve la Coupe de Tahiti

Publié le

Publié le 23/03/2019 à 9:19 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Pirae conserve son titre… mais que ce fut dur ! Les protégés de Teiki Dubois et Marcel Coppenrath partaient favoris après leur démonstration face à Faa’a, l’autre grosse écurie du championnat local, en demi-finale. Mais Punaauia n’a que faire des étiquettes : Pirae part fort et mène 10-0 (essai de Taitearii Mahuru, meilleur marqueur de la Coupe), mais souffre d’indiscipline et enchaîne les cartons. Punaauia domine la fin de la première mi-temps avec des passes affûtées, en marquant deux essais (François Duval et François Tamarono), dont un transformé, ainsi qu’une pénalité (15-10 pour Punaauia à la pause).

Au retour des vestiaires, Pirae continue à jouer à 13 contre 15… mais la remobilisation est en marche. Même s’ils restent en difficulté dans le jeu au large, ils poussent fort en mêlée, et leur artilleur, Tehotuarii Tehuritaua, enchaîne les pénalités, dont une de plus de 55 mètres. Grâce à l’adresse de cet ancien joueur de… Punaauia, Pirae repasse devant. Punaauia ne marquera pas en deuxième mi-temps. 

Le capitaine Loris Peytavit peut soulever la Coupe et envisager le championnat avec sérénité. Pirae connaissait ses forces, et avec les trois cartons jaunes et trois cartons blancs reçus samedi soir, elle sait ce qu’il faudra travailler en 2019. Quant à Punaauia, elle a montré qu’elle était déterminée à bousculer la hiérarchie de l’ovalie polynésienne.

En finale de deuxième division, Manu Ura a battu le RC Taravao 35 à 10. En lever de rideau, les joueuses de Arue, Faa’a, Paea, Papeete et Pirae ont aussi proposé une démontration, prouvant que le rugby féminin a aussi un fort potentiel à Tahiti. 
 

Mike Leyral

Teiki Dubois, entraîneur de Pirae :

Stéphane Allègre, entraîneur de Punaauia

Loris Peytavit, capitaine de Pirae (avec une surprise en fin d’interview…)

Kauly Tepaiatua, pilier de Pirae :

infos coronavirus