mardi 9 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Le horse-ball fait des émules à Tahiti

Publié le

Publié le 06/10/2018 à 14:56 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture < 1 min.

Ces jeunes cavaliers et leurs poneys sont en route pour leur cours de horseball. Certains n’ont que six ans, et pourtant ils pratiquent déjà la discipline avec une aisance déconcertante. Ce sport de vitesse et de contact, habituellement réservé aux adultes, s’est ouvert aux enfants il y a quelques semaines à peine.

« Cela les aide dans leur vie de cavalier, surtout quand ils sont petits, car cela leur permet de travailler leur équilibre. » explique Antonin Mianné, cadre technique de la fédération polynésienne d’Equitation.

>>> Lire aussi – La Polynésie, championne de France de horse-ball

Emma Merel , 14 ans, est double championne de France. Elle et ses coéquipières accompagnent les plus jeunes dans leurs entrainements. Son meilleur conseil, la persévérance. « C’est beaucoup de travail, je fais deux heures à cheval toutes les semaines, plus des entraînements à pieds et c’est comme cela que l’on progresse. En pratiquant. Et au final, cela en vaut la peine. »

Pour continuer à développer la discipline, la fédération envisage de mettre en place des tournois, à l’échelle du pacifique.
 

Rédaction Web avec Tamara Sentis

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...