Tama Taputu, champion d’Europe de Taekwondo : « J’ai tenu le coup au mental »

Publié le

Tama Taputu, double champion de France junior et Espoir de l’AUC Taekwondo, 3ème au championnat de France senior cette année, enchaîne les victoires. Quelques semaines après avoir remport l'Open international du Luxembourg, il est devenu champion d'Europe junior des +78 kg à Tallinn, en Estonie.

Publié le 25/08/2023 à 13:46 - Mise à jour le 25/08/2023 à 14:56

Tama Taputu, double champion de France junior et Espoir de l’AUC Taekwondo, 3ème au championnat de France senior cette année, enchaîne les victoires. Quelques semaines après avoir remport l'Open international du Luxembourg, il est devenu champion d'Europe junior des +78 kg à Tallinn, en Estonie.

C’est un nom que les amateurs de Taekwondo connaissent, et qui pourrait bien dépasser les frontières de sa discipline. Grand espoir tricolore, Tama Taputu, 17 ans seulement, est devenu champion d’Europe junior des +78 kg, ce jeudi à Tallin, en Estonie.

Une étape de plus et un soulagement pour lui, qui n’était pas certain de pouvoir aller au bout du tournoi. « Avant de commencer la compétition, j’appréhendais un peu. Je me suis blessé à la cheville juste avant de combattre. Je n’étais pas très serein, pas à 100% de mes capacités » , confie-t-il, avec une cheville…et donc une jambe en moins. « J’ai quand même tenu le coup, au mental » , assure-t-il.

Après avoir participé à l’édition 2021, où il s’était fait sortir dès le premier tour, Tama savoure sa réussite et ne regrette pas d’avoir serré les dents. « Dès que j’ai su que j’avais ma qualification pour refaire les championnats d’Europe, je n’ai pas voulu lâcher, j’ai voulu tout donner et montrer à mes adversaires que j’étais revenu en force » . Avec le soutien de ses amis et de sa famille, qu’il a retrouvé au fenua quelques temps entre les échéances internationales, Tama se savait « prêt mentalement à gagner » la compétition.

– PUBLICITE –

Coaché par l’ancienne championne du monde et vice-championne olympique Anne-Caroline Graffe depuis cette saison, Tama est bien conscient du chemin accompli depuis ses débuts. En finale, il s’impose contre le turc Yalcin, après avoir écarté un concurrent italien.

« Ma stratégie pour ce combat, c’était de bien verrouiller dès le début, ne pas se faire avoir par ses attaques parce que j’étais blessé, détaille-t-il. Il fallait attendre le dernier moment pour accélérer, donner du rythme et le secouer avec les attaques« . Une stratégie finalement payante.

Tama, déjà surclassé en senior pour les championnats de France 2023 où il est arrivé 3e, peut rêver en grand. Prochain objectif, à long terme, pourquoi pas les Jeux Olympiques de Los Angeles, en 2028 ?

Dernières news