dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Surf : les juniors se préparent aux Mondiaux

Publié le

Ils sont 10 surfeurs à se préparer ardemment pour les championnats du monde de Surf Juniors qui se tiendront à Huntington Beach du 26 octobre au 3 novembre prochain. Nous sommes allés à leur rencontre à Papara, à l’occasion d’un entrainement. Sous la houlette de leur nouveau coach, Marion Philippe sur le beachbreak de Taharuu.

Publié le 03/10/2019 à 15:51 - Mise à jour le 03/10/2019 à 16:50
Lecture < 1 min.

Ils sont 10 surfeurs à se préparer ardemment pour les championnats du monde de Surf Juniors qui se tiendront à Huntington Beach du 26 octobre au 3 novembre prochain. Nous sommes allés à leur rencontre à Papara, à l’occasion d’un entrainement. Sous la houlette de leur nouveau coach, Marion Philippe sur le beachbreak de Taharuu.

Aelan et Kauli Vaast, Erwan Figuri, les sœurs Faatau pour ne citer qu’eux, font parti de la sélection tahitienne de surf junior qui se déplaceront vers la fin du mois d’octobre pour Huntington Beach, afin de participer aux championnats du monde de surf ISA.

C’est une équipe hétéroclite et talentueuse qui se lance dans cette aventure. Kauli Vaast devenu récemment champion d’Europe de la discipline se prépare au mieux et en équipe : « C’est une compétition très importante pour moi. Là ici on s’entraîne, on est focus, on est tous bien concentrés, on s’est bien entraînés et on continue encore. Il y a une bonne team. On surfe tous très bien (…) Je ne me soucie pas de l’équipe. On est une très bonne équipe. »

La jeune surfeuse Marion Philippe, étudiante en License Staps est chargée de coacher la sélection. Sous la houlette de l’association Tahiti Team Surf chargée, elle, de l’organisation du déplacement aux championnats du monde : « J’essaie vraiment de favoriser la bonne entente du groupe, et après j’essaie un peu d’améliorer leur physique, et de leur donner deux ou trois conseils en surf. Pour la plupart, j’ai déjà participé aux championnats du monde junior avec eux. Comme Erwann, comme Mathilde. Donc c’est une relation difficile parce que je suis jeune, admet Marion. Je n’ai pas beaucoup plus d’années d’expérience qu’eux mais on essaie de faire ce qu’on peut et on s’entend tous super bien donc c’est cool. »

Les jeunes surfeurs s’envoleront pour la Californie dans deux semaines. Environ 40 pays seront représentés.

infos coronavirus