lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Reynald Temarii affirme qu’il n’a « jamais participé à des pratiques douteuses »

Publié le

Publié le 01/06/2014 à 14:34 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:54
Lecture 2 minutes

Le Synday Times titrait le premier juin que Reynald Temarii avait été « acheté » pour le vote sur l’organisation de la coupe du Monde de football 2022 au Qatar. Dans un communiqué du 2 juin il « dément avec véhémence cette publication ». Il déclare que la Fifa dispose de pièces qui attestent de ses intentions de vote dès 2010. il précise qu’il « n’a pas été en mesure de voter le 2 décembre 2010 parce que la commission d’éthique de la Fifa a décidé de me suspendre de mes fonctions le 20 octobre de la même année ».
Reynald Temarii avait ensuite fait appel de cette décision. « Dès les premiers jours de novembre 2010, M. Ben Hamman me manifeste son soutien dans mes démarches nécessaire à la démonstration de la vérité. C’est dans ce cadre que je me suis rendu à son invitation à Kuala Lumpur, au siège de la confédération asiatique. Son soutien organisé en plein accord avec mon conseil s’est alors matérialisé en février 2011 (…) uniquement par la prise en charge directe de mes frais d’avocat » reconnaît le mis en cause. Il estime que le Sunday Times a une « interprétation erronée et malhonnête » et réaffirme qu’il n’a « jamais participé à des pratiques douteuses à l’attribution de la coupe du Monde de football au Quatar, ni à la candidature de M. Bin Hamman ».
Lire le communiqué de Reynald Temarii dans son intégralité.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...