dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Reef Vahine Cup 2020 : c’est parti !

Publié le

Vendredi matin a débuté la Reef Vahine Cup, édition 2020 à l’embouchure de la Taharuu. Une compétition de surf qui ouvre la saison à Tahiti. Exclusivement réservée aux femmes, elle voit cette année un taux de participation record.

Publié le 31/07/2020 à 15:22 - Mise à jour le 01/08/2020 à 9:39
Lecture 2 minutes

Vendredi matin a débuté la Reef Vahine Cup, édition 2020 à l’embouchure de la Taharuu. Une compétition de surf qui ouvre la saison à Tahiti. Exclusivement réservée aux femmes, elle voit cette année un taux de participation record.

Trois jours de compétition sont nécessaires pour départager les 50 participantes. Plusieurs catégories sont en lice cette année, allant des Benjamines de 7 ans à celle des Kahuna, les vétérans dames.

« Il y a 10 catégories, et en fait, le but, c’est de rassembler le plus de surfeuses. Donc on ouvre tous les niveaux, il y a même une catégorie amatrices, il y a les masters aussi en plus cette année. On a rajouté les cadettes… » explique Doumé Guerin, du comité organisateur Reef Vahine Cup.

« C’était bien, j’ai eu de grosses vagues » nous dit Miliani Simon, surfeuse en catégorie Benjamine. « Le surf, ce n’est pas seulement un sport, c’est comme une famille, donc on ne vient pas surfer que pour pratiquer le sport, mais pour nous, pour cette joie » confie Kelly You Sin Ah Cho, surfeuse en catégorie Benjamine.

Le succès est au rendez-vous. « C’est un record cette année, on a près de 50 inscrites, cela n’a jamais été autant ! » se réjouit Doumé Guerin.

« Cette année, j’ai l’honneur d’être l’ambassadrice de cette compétition dédiée aux femmes et aux filles. C’est vraiment bien de voir beaucoup de femme dans le line-up. Cela montre que les femmes et filles ont aussi leur place » déclare la surfeuse Vahine Fierro. « La plupart du temps, ce sont des hommes, des garçons, donc là ça m’a fait plaisir de voir autant de filles au line-up, et c’est assez motivant de voir que les filles veulent surfer » ajoute la surfeuse Heimiti Fierro.

Covid-19 oblige, la compétition est placée sous le signe des mesures sanitaires. Un seau avec de l’eau et une solution désinfectante est à disposition des surfeuses pour qu’elles puissent désinfecter leurs lycras à chaque fois qu’elles se le passent.

Les sœurs Fierro ont tenu à faire partie de la fête, Heimiti et Vahine ne sont pas là pour faire de la figuration. « Que la meilleure gagne ! » annonce Vahine Fierro.

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche 2 août, jour des finales.

infos coronavirus