mardi 31 mars 2020
A VOIR

|

Pirae encore au-dessus de la mêlée

Publié le

Le rugby club de Pirae a remporté samedi soir le challenge à X, un mini-championnat disputé sur deux samedis, avant l’ouverture de la saison à XV.

Publié le 23/02/2020 à 1:04 - Mise à jour le 23/02/2020 à 1:29
Lecture 2 minutes

Le rugby club de Pirae a remporté samedi soir le challenge à X, un mini-championnat disputé sur deux samedis, avant l’ouverture de la saison à XV.

Sans doute inspiré par les exploits successifs du XV de France dans le tournoi des six nations, Pirae n’a concédé aucun match. Des journées-marathon où chaque équipe a disputé 4 matches de 20 minutes.

Les très jeunes trois-quarts de Punaauia ont souvent fait exploser les défenses grâce à leur vitesse, leur envie et leur adresse – Photo : Mike Leyral

Malgré des scores-fleuves, les protégés de Teiki Dubois ont parfois été malmenés, notamment par les jeunes pousses de Punaauia. Le club de la Punaruu mêle harmonieusement des trois-quarts rapides et adroits, et ses anciens expérimentés : il sera l’un des principaux challengers de Pirae pour le titre à XV et prend la deuxième place à X. Autre bonne surprise, Paea, qui remonte la pente et s’est illustré lors de la deuxième journée.

Un essai en force pour le puissant Maui – Photo : Mike Leyral

Faa’a et Arue XV Mili, aux équipes surtout taillées pour le XV, feront jouer leur puissance à partir du mois prochain. On attendra aussi Papeete, forfait lors de cette deuxième journée, mais qui présente des atouts pour chatouiller les meilleurs.

Nicolas Vivien achève souvent ses sprints par un essai – Photo : Mike Leyral

Classement du Challenge à X

Pirae – 20 points

Punaauia – 14 points

Faa’a – 13 points

Paea – 12 points

Arue – 11 points

Papeete – 6 points (forfait la 2ème journée)

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : toujours 25 cas confirmés, et 307 personnes...

À ce jour, 307 personnes ont été testées au nouveau coronavirus. Aucun nouveau cas confirmé n’est enregistré depuis hier. Sur les 32 personnes testées mardi, aucune n’a été diagnostiquée positive au Covid-19. Une personne est toujours hospitalisée.

Coronavirus : la France va autoriser le recours de...

Un décret, publié la semaine prochaine, permettra de recourir à des médecins ayant des diplômes hors Union européenne pour venir en aide aux territoires d'outre-mer dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé samedi le Premier ministre Edouard Philippe.

Covid-19 : ces touristes livrés à leur sort

Ils ne savent plus à quel saint se vouer. Les touristes encore présents au fenua souhaitent rentrer chez eux mais peinent à trouver des solutions, ou ne seraient-ce que des réponses à leurs questions. Les métropolitains surtout, se sentent complètement laissés à l’abandon.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

CoVID-19 : Point sanitaire depuis la cellule de crise du PaysVOIR LE LIVE
+